Entre Manuel Valls et Marlène Schiappa, tout va mieux

Entre Manuel Valls et Marlène Schiappa, tout va mieux

Marlène Schiappa et Manuel Valls (photomontage).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 07 novembre 2017 à 12h45

POLITIQUE. Si tout avait plutôt mal commencé entre l'ex-Premier ministre et la secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes, cette dernière a pourtant été l'une des rares à le défendre lorsque La République en marche ne voulait pas de lui aux législatives.



Marlène Schiappa n'a pas attendu d'être nommée ministre pour faire parler d'elle. Le 22 juillet 2014, l'adjointe au maire du Mans interpellait le Premier ministre de l'époque dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post et intitulée "Non, cher Manuel Valls, les quartiers populaires ne sont pas antisémites". Près de 3 ans plus tard, le 27 juin 2017, Manuel Valls, alors tout juste réélu député de l'Essonne, l'accusait dans un entretien à Libération de "prétend(re) qu'il n'y a pas d'antisémitisme dans nos quartiers".

L'ancien chef du gouvernement et candidat malheureux à la primaire de la gauche aurait-il tenu les mêmes propos s'il savait que la désormais secrétaire d'État en charge de l'Égalité femmes-hommes avaient été l'une des rares à avoir défendu son cas au sein de la commission d'investiture de la République en Marche, comme le révèle RTL mardi 7 novembre ? En effet, à l'époque Manuel Valls n'avait pas pu se présenter sous l'étiquette LREM et avait dû se contenter de l'étiquette "majorité présidentielle". Aujourd'hui encore il est "apparenté LREM" et non pas encarté. "Je trouvais qu'il y avait une forme d'acharnement, voire d'indécence à son endroit", a justifié Marlène Schiappa, faisant fi de leurs "a priori négatifs réciproques".



Après les propos de Manuel Valls dans Libération, la secrétaire d'État lui avait fait part de sa colère. Dès le lendemain, il venait lui rendre visite à son ministère pour lui présenter ses excuses, rapporte RTL. "Vous me convoquez", lui aurait-il lancé en plaisantant. "Je lui ai dit, moi, que je connaissais son engagement (pour la cause des femmes) et que je savais qu'il n'avait pas l'habitude de le brandir en étendard", lui aurait-elle dit.

Depuis, Marlène Schiappa et Manuel Valls se sont revus à plusieurs reprises, notamment pour parler du harcèlement de rue, et continueraient régulièrement d'échanger par téléphone.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Entre Manuel Valls et Marlène Schiappa, tout va mieux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]