Enfants en rétention : l'indignation de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté

Enfants en rétention : l'indignation de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté
Au centre de rétention de Vincennes, en 2008.

Libération, publié le jeudi 14 juin 2018 à 17h48

«Depuis 2013, le nombre de mineurs étrangers enfermés avec leurs familles dans les centres de rétention administrative n'a cessé de croître» : dans son avis publié ce jeudi au Journal officiel, la contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, se veut claire. En 2013, 41 enfants avaient été placés en centre de rétention administrative (CRA) avec leurs parents, 45 en 2014, 106 en 2015, 172 en 2016 et 304 en 2017. Une accélération depuis 2015 qui n'a pas échappé à la CGLPL, qui rappelle que la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, dans son article 3, dispose qu'en toute décision administrative ou juridique, «l'intérêt supérieur de l'enfant doit être une considération primordiale». Un article non

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.