EN DIRECT - Primaire PS : Hamon largement vainqueur

EN DIRECT - Primaire PS : Hamon largement vainqueur
Benoît Hamon et Manuel Valls sur le plateau du débat de l'entre-deux tours, le mercredi 25 janvier 2017.
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 29 janvier 2017 à 18h22

Plus de 7.000 bureaux de vote ont ouvert, ce dimanche 29 janvier à 9h en France métropolitaine, pour le second tour de la primaire organisée par le Parti socialiste (PS). Chaque Français peut, comme au premier tour, glisser son bulletin jusqu'à 19h moyennant un euro. Grand vainqueur dimanche dernier avec 36% des voix, Benoît Hamon, 49 ans, est en position de favori face à Manuel Valls, 54 ans (31,5%), d'autant qu'il a reçu l'appui du troisième homme du scrutin, Arnaud Montebourg (17,19%).



Pour éviter la cacophonie du premier tour sur le nombre réel de votants, qui avait alimenté les soupçons d'une participation gonflée, les organisateurs de la primaire promettent la transparence. À la tombée des premiers résultats partiels dans la soirée, les médias auront ainsi accès à la salle où remontent les informations des bureaux de vote.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - EN DIRECT - Primaire PS : Hamon largement vainqueur
  • C'est la preuve que même les adultes croient encore au père Noël, plus on promet des choses farfelues plus on a de voix, la France n'est pas sori des problèmes, tant que ce sera comme çà.

  • C'est avant tout un vote de désapprobation de Valls. Maintenant, Hamon n'a plus qu'à tenter de se rallier à Mélenchon !

  • 58% de 2 millions d'électeurs pensent recevoir de l'argent à ne rien faire !!! ????

  • déjà un de moins , les autres ce sera aux prochaines élections

  • Le seul vrai socialiste des deux va gagner ce soir. C'est rassurant pour les militants socialistes, mais ça n'en fera pas un candidat présent au second tour de la présidentielle;