En Bosnie, les "femmes courage" qui ne veulent pas d'un barrage sur leur rivière

En Bosnie, les "femmes courage" qui ne veulent pas d'un barrage sur leur rivière

franceinfo, publié le jeudi 22 novembre 2018 à 11h05

Depuis plus d'un an, elles occupent le pont du village. Relayées la nuit par leurs maris ou leurs frères, ces femmes bloquent le passage des camions. Ce qu'elles veulent, c'est empêcher la construction de minicentrales hydroélectriques sur leur rivière, qui menaceraient la biodiversité - les ours, renards, cerfs, oies sauvages qui peuplent l'endroit. Ce sont les "femmes courage" de KruScica, qu'une équipe du magazine "Avenue de l'Europe" a rencontrées.

"Dans le pays, ils ont prévu de construire 300 centrales sur 270 rivières", explique une juriste du centre Aarhus de Sarajevo, qui soutient les femmes de KruScica. Son association a porté plainte contre deux projets situés en zone naturelle protégée. Depuis que la Bosnie mise sur l'hydroélectricité pour atteindre, voire

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.