En 2017, la France a plus expulsé et moins naturalisé qu'en 2016

En 2017, la France a plus expulsé et moins naturalisé qu'en 2016
Au col de l'Echelle, à la frontière franco-italienne, en janvier. En 2017, la France a davantage contrôlé ses frontières, notamment par la non-admission d'étrangers sur le territoire, que l'année précédente.

Libération, publié le mardi 12 juin 2018 à 14h08

Combien de personnes ont accédé à la protection de la France, via l'asile, l'année passée ? Combien sont devenues françaises ? Combien de personnes ont été expulsées du territoire ? Ce mardi matin, la Direction générale des étrangers en France (DGEF), qui travaille sous l'autorité du ministère de l'Intérieur, a publié ses statistiques annuelles. Qui permettent donc de mesurer si, en 2017, la France a été une terre plus ou moins accueillante que les années précédentes pour les personnes étrangères. 

Davantage de visas délivrés : touristes, étudiants et travailleurs en tête 

En janvier, une première estimation des chiffres pour 2017 avait été rendue publique. On apprenait que la France restait un pays attractif, avec une hausse de 11% des visas délivrés par

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.