Emplois fictifs au MoDem : le témoignage qui accable Marielle de Sarnez

Emplois fictifs au MoDem : le témoignage qui accable Marielle de Sarnez©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 12h50

Elle n'est plus au gouvernement, et pourtant l'ombre des affaires est loin de s'éloigner de Marielle de Sarnez. Le témoignage d'une de ses anciennes assistantes parlementaires locales au Parlement européen entendue en juillet dernier dans le cadre de l'affaire des emplois fictifs présumés du MoDem au Parlement européen dévoilé par Le Parisien ce jeudi 14 septembre accable l'ancienne ministre des Affaires européennes.

"J'ai été son assistante personnelle, jamais son assistante parlementaire européenne", aurait déclaré, selon Le Parisien, Karine Aouadj qui aurait expliqué que ses préoccupations étaient très loin du Parlement européen. "Organisation de week-ends de loisirs, réservation de restaurants, de billets de train, pressing", étaient à son programme révèle le quotidien.



C'est d'abord comme assistante personnelle de François Bayrou que Karine Aouadj avait été recrutée en 2007 par le MoDem. C'est un avenant à son contrat qui lui permettra trois ans plus tard de s'occuper de la numéro 2 du parti. Elle aurait alors continué à travailler pour le président du mouvement, ce que conteste le MoDem. "Ma cliente a versé des preuves par centaines du travail accompli pour chacun de ses assistants parlementaires, dont Karine Aouadj", répond Me Casonava, avocat de Marielle de Sarnez, auprès du Parisien. La députée précise se tenir à la disposition de la justice.
 
244 commentaires - Emplois fictifs au MoDem : le témoignage qui accable Marielle de Sarnez
  • Non seulement ils sont super-girouettes , mais encore super -magouilleurs.....et dire que bayrou et sarnez nous donnaient sans arrét des leçons de droiture....!!!!

  • C'est pour amuser la galerie !! un petit parti doit bien vivre comme les autres et prendre les moyens de ses élus pour gérer le fonctionnement !!!
    Maintenant les employés n'ont pas à savoir d'où vient l'argent de l'entreprise et doivent faire le travail qu'on leurs demendent

  • Je ne suis pas adhérent , ni même sympathisant du Modem, mais l'utilisation par les partis politiques des assistants parlementaires est une coutume ancrée dans la république Française qui touche (ou a touché) TOUS les partis politiques et ce depuis des lustres - Ou alors on fait le ménage pour tout le monde ou on laisse tomber
    Il y a fort longtemps j'étais dans un cabinet ministériel , on avait des primes . . . . .en liquide
    J'ai été un moment donné représentant de ma commune dans un syndicat (représentation OBLIGATOIRE) nous étions indemnisé de "frais de déplacements" en liquide, à l'époque cela me coutait pas plus de 5F pour m'y rendre et je recevais , comme TOUS LES DELEGUES, un billet de 100 F
    Je passe sur la gestion des mutuelles de l'Etat . . . .du temps où elles avaient du patrimoine immobilier etc. . . .etc...
    Alors oui à la transparence mais pour tout le monde (des insoumis au FN en passant par tous les autres)

  • Des preuves par centaines pour l'innocenter ? Je n'en crois pas un mot, par milliers peut être !!

  • La solution est de les contrôler tous pour trier les bons des mauvais.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]