Emmanuel Macron sur l'affaire François de Rugy : "La clarté sera faite dans les prochains jours"

Emmanuel Macron sur l'affaire François de Rugy : "La clarté sera faite dans les prochains jours"
Emmanuel Macron sur la 14e étape du Tour de France, le 20 juillet 2019.

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 20 juillet 2019 à 16h30

Emmanuel Macron a rejoint samedi les Hautes-Pyrénées pour suivre l'essentiel de la 14e étape du Tour de France qui mène au col du Tourmalet. Interpellé dans la matinée par des habitants de Bagnères-de-Bigorre, le chef de l'État a évoqué l'affaire François de Rugy.

Avant de suivre dans l'après-midi une étape du Tour de France entre Tarbes et le col du Tourmalet, le président de la République a déambulé près d'une heure et demie samedi 20 juillet dans la matinée dans les rues de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), serrant les mains et se prêtant à embrassades et photos, dans une atmosphère plutôt détendue.

 Interpellé par des habitants, le chef de l'État a évoqué l'affaire François de Rugy, l'ex-ministre de la Transition écologique, dédouané par une enquête de l'Assemblée nationale qui assure que ses dîners fastueux étaient bien "professionnels". "La clarté sera faite dans les prochains jours", a assuré Emmanuel Macron.


Rappelant "le respect que nous lui port(ons) et que nous lui dev(ons)", il a souligné qu'"il faut qu'il puisse se défendre comme tout citoyen" et qu'"on doit être attaché à la présomption d'innocence".


Le chef de l'État, qui connaît bien la région où il a souvent passé des congés, est ensuite parti déjeuner à la station de ski de La Mongie. 

Emmanuel Macron est un habitué du Tour de France sur lequel il était venu dès 2015, alors qu'il n'était encore que ministre. Il pourrait remettre le maillot jaune, dont le Tour fête cette année le centenaire de sa création, à l'issue de cette étape de haute montagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.