Emmanuel Macron s'excuse après avoir qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité"

Emmanuel Macron s'excuse après avoir qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité"

Emmanuel Macron le 18 février 2017 à Toulon.

Orange avec AFP, publié le samedi 18 février 2017 à 18h26

Rétropédalage. Emmanuel Macron a demandé "pardon" après avoir qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité", samedi 18 février, lors d'un déplacement à Toulon (Var), rapporte France Info.

"Je suis désolé de vous avoir blessé, de vous avoir fait mal, je ne voulais pas vous offenser", s'est-il excusé devant des militants à la fin de son meeting. "J'ai parlé des choix, de la responsabilité d'un Etat. Je sais vos vies, vos souffrances", s'est également justifié le candidat de En marche !. S'il ne retire pas ses propos mais parle désormais de "crime contre l'humain". "J'assume pleinement le discours de vérité que j'ai porté, ce que je veux, c'est que nous allions de l'avant", a-t-il conclu.

Mardi 14 février, lors d'un déplacement à Alger, la capitale algérienne, l'ancien ministre de l'économie avait qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité" lors d'une interview à Echourouk News. Cette page de "l'histoire française" est "une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes." Une sortie qui a provoqué un véritable tollé. Ce samedi à Toulon, environ 150 personnes se sont rassemblées devant la grille s'accès au meeting pour protester contre ses propos, aux cris de "Macron trahison!".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
123 commentaires - Emmanuel Macron s'excuse après avoir qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité"
  • il n'a pas a s'excuser mais se sont les pieds très noirs qui devraient s'excuser auprès des populations

    Dans ce cas pourquoi vous ne vous excusez pas des exactions commises par Napoléon auprès des autres populations d'Europe ???

  • Un candidat qui est capable sortir une énormité pareille devrait être automatiquement éliminé de la course, à la présidence qui plus est !!!

  • Mais de quelles excuses parlons-nous ? Tout cela n'est que "cuisine" du QG de campagne où on lui a fait remarquer qu'il avait poussé le bouchon trop loin. Ça sonne faux. Pour cet individu de peu de culture et encore moins d'envergure, tous les moyens sont bons pour "ratisser".

  • Avec un peu de mansuétude et d'objectivité on peut tout à fait comprendre l'état d'esprit des pieds noirs qui on dû abandonner une partie de leurs racines et de leur vie crées par leurs ancêtres colonisateurs. Certains sont nés en métropole d'autres en Algérie ou ailleurs sans en être responsables. Toutefois la colonisation reste une exaction envers les peuples qu'elle ait été, par exemple, en Cochinchine ( Indochine, Viet Nam), en Afrique du Nord ou en Afrique Noire et ailleurs et qu'elle soit d'ordre mercantile ou religieux si l'on remonte le temps. Nos ancêtres colonisateurs ont eu la part belle mais à partir des décolonisations ceux qui n'y sont pour rien en payent les conséquences.

  • avatar
    jacounet  (privé) -

    Macron c'est qui ?

    Un ex banquier qui devient conseiller d'Hollande avant d'en devenir un des principaux ministre et qui fini par quitter le gouvernement pour créer son propre parti politique en pensant avoir un avenir à l'Elysée .
    Les Français ne voulaient plus de Hollande , mais aimeraient voir à sa place un de ceux qui lui ont fait suivre cette politique désastreuse , ça n'est pas logique .

    Pour moi c'est simplement un arriviste comme il en existe tant d'autres , mais lui il est en haut du panier !