Emmanuel Macron : "Je n'ai rien contre ceux qui portent des t-shirts"

Emmanuel Macron : "Je n'ai rien contre ceux qui portent des t-shirts"
Emmanuel Macron, le 8 décembre 2016, en Ille-et-Vilaine

Orange avec AFP, publié le samedi 10 décembre 2016 à 17h50

Emmanuel Macron a réuni ses troupes ce samedi 10 décembre, pour son premier grand meeting de campagne à Paris en vue de l'élection présidentielle de 2017. Après avoir fendu la foule des milliers de sympathisants réunis Porte-de-Versailles, le fondateur du mouvement "En marche !" a commencé son discours par un clin d'oeil en forme de mea-culpa, à propos de l'épisode du "t-shirt", qui lui avait valu un flot de critiques au début de l'été.

Le 27 mai dernier, pris à parti par deux militants de la CGT lors d'un déplacement à Lunel (Hérault), celui qui était encore ministre de l'Économie s'était emporté en lançant : "Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt.

La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler". Six mois et un départ du gouvernement plus tard, Emmanuel Macron est revenu sur cet épisode au détour d'une petite phrase. "Il y a parfois des malentendus, des échecs, des maladresses, des phrases qu'on regrette. Je veux d'ailleurs ce soir lever un malentendu récurrent : je n'ai rien contre celles et ceux qui portent des t-shirts" a t-il lancé. "Il m'arrive moi-même d'en porter" a t-il ajouté.


Candidat déclaré à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a enterré l'idée de rejoindre la primaire organisée par le PS. "Je suis clair depuis le début. On m'a beaucoup reproché quand j'étais ministre de ne pas être au Parti socialiste. Les mêmes aujourd'hui me demandent d'aller à cette primaire, M. Cambadélis par exemple" avait-il déclaré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU