Emmanuel Macron, inquiet, à Gérard Larcher : "Vous ne me lâchez pas, hein?"

Emmanuel Macron, inquiet, à Gérard Larcher : "Vous ne me lâchez pas, hein?"©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 11h48

Ce 27 janvier, le Journal du Dimanche publie une enquête intitulée "Les dix jours où Macron a tremblé". On y apprend que le chef de l'État a constaté "un degré de haine qui interpelle" chez les "gilets jaunes", début décembre.

Durant cette période, "l'exécutif semble tétanisé", écrit le JDD.

Un ministre ajoute : "Il y avait une grande paralysie parce que tout le monde attendait l'oracle. On attendait que le Président nous dise ce qu'il fallait penser". Après une réunion à l'Élysée, deux ministres racontent avoir vu un chef de l'État "livide, agité, parlant à toute vitesse en faisant des gestes brusques. On ne l'avait jamais vu comme ça". "Il a maigri. Quand tu le touches, il n'y a plus rien...", raconte même un ami du Président au JDD.



Une autre anecdote témoigne de la fragilité du locataire de l'Élysée : une discussion avec Gérard Larcher avec qui Emmanuel Macron s'entretient fréquemment durant cette période, début décembre. Après un tête-à-tête, il confie au président du Sénat : "Vous ne me lâchez pas, hein ?" Comme son binôme à la tête de l'exécutif, Édouard Philippe se montre également tendu et "quelques tics lui reviennent", écrit même le JDD.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.