Emmanuel Macron fait polémique en évoquant "les gens qui ne sont rien"

Emmanuel Macron fait polémique en évoquant "les gens qui ne sont rien"
Le président de la République a fait cette déclaration jeudi 29 juin lors de l'inauguration de la Station F (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 02 juillet 2017 à 18h05

Emmanuel Macron a inauguré, jeudi 29 juin, la Station F, le nouvel incubateur français de start-ups, où une phrase de son discours a particulièrement choqué la classe politique dans son ensemble.

"Dans une gare,vous croisez des gens qui réussissent et d'autres qui ne sont rien", a ainsi lancé le président de la République, jeudi dernier pour l'inauguration de la Sataion F, le plus grand incubateur de start-ups du monde, faisant référence au passé du lieu qui n'était qu'un dépôt ferroviaire jusqu'en 2006.



Mais la comparaison est mal passée auprès de nombreuses personnalités politiques, de gauche mais aussi de droite.

Martine Billard, secrétaire nationale du Parti de gauche, dénonce ainsi la "morgue de classe" d'Emmanuel Macron, tandis que le vice-président du FN, Florian Philippot, critique des "propos plus que honteux". Même constat pour l'ancien ministre Thierry Mariani qui évoque le "mépris du président".

UNE POLÉMIQUE QUI EN RAPPELLE UNE AUTRE

Sur Twitter, les réaction sont également nombreuses et tout aussi critiques, à commencer par l'économiste Thomas Porcher (Les Écologistes atterrés), qui détourne pour l'occasion le nom du parti présidentiel, qui devient "La République en marche (ou crève)". "Ce n'est pas un dérapage, c'est une honte", a également attaqué le psychanalyste médiatique Gérard Miller, soutien de Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle.

Sur les réseaux sociaux, certains internautes rappellent qu'en mai 2016, déjà, Emmanuel Macron alors ministre de l'Economie, avait été au coeur d'une polémique similaire lorsqu'il s'était emporté face à deux grévistes. "Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler", leur avait-il lancé. "Mais je rêve de travailler monsieur Macron", lui avait répondu son interlocuteur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
198 commentaires - Emmanuel Macron fait polémique en évoquant "les gens qui ne sont rien"
  • Lapsus révélateur.
    Hollande avait les "sans dents", lui a "ceux qui ne sont rien".
    Tous les deux ont le même mépris du "populaire".

  • ridicule comme comparaison ... un peu comme les sans dent !

  • il va apprendre à faire attention à ce qu'il dit sinon c'est la "rue" qui lui apprendra à faire attention à ses propos.... Il est jeune, peu d'expérience avec les gens du bas de l'échelle, si je puis dire, il faut lui laisser le temps de s'adapter aux français qui n'ont pas tous le bac, voire moins, et n'ont pas fait HEC ou l'ENA... et pourtant ces "petits" comme beaucoup d'entre nous avons réussi notre carrière professionnelle sans avoir de costard tiré à 4 épingles ! le Roi descendra de son tabouret bien vite, attention à la rentrée en septembre.... pour le moment il est en haut de la pyramide... chacun sait que tout peu s'écrouler trés vite.... il a la tête dans les étoiles qu'il en profite...

    Certes.
    Mais il n'a pas que l'intelligence "intellectuelle" : je pense que c'est foncièrement un humaniste.

  • Le mal étant fait, la rien que je suis vous toise de toute la hauteur de son mépris. Désolée !

  • Comment peut il dire ça car les gens qui ne sont rien ont peut être voté pour lui,ils sont tous comme ça une fois Président de la République leurs chevilles enflent ils se croient tout permis.Etre Président de la République ne leurs donne le droit d'insulter les gens de peu,ils devraient être au dessus de telles conneries.Je n'irais plus voter