Politique

Emmanuel Macron en Chine : ses cadeaux bien particuliers au président Xi Jinping

Le président français, en voyage officiel en Chine, jeudi 6 avril, n’est pas arrivé les mains vides puisqu’il offrira un vase et des photos à son homologue, rapporte RTL.

Qu’a pris Emmanuel Macron dans ses valises lors de sa visite en Chine ? Il est de coutume que le président français apporte un cadeau à son homologue chinois lorsqu’il se rend en empire du Milieu. À l’occasion du dîner d'État organisé ce jeudi 6 avril au Grand Palais du peuple à Pékin, Emmanuel Macron va offrir à Xi Jinping un vase en porcelaine de Sèvres, selon des informations de RTL.

"Ce cadeau mettra autant en lumière le savoir-faire français que les liens historiques qui unissent nos deux pays depuis plusieurs siècles", a déclaré l’Élysée à la radio. Sur le vase est peint un poisson, signe de richesse et d'abondance selon les traditions locales. Le Président va également offrir à son homologue deux œuvres du photographe Marc Riboud. Ce dernier est connu pour ses nombreux reportages en Asie, notamment en Chine. L'une des photos, prise en 1965, montre une boutique de Pékin, l'autre un jeune garçon avec deux baguettes de pain dans les rues de Paris. Les deux œuvres ont été choisies à l’occasion du centenaire de la naissance de l’artiste, a expliqué l’Élysée à RTL.

Un cheval de la Garde républicaine précédemment offert

Lors de ses précédentes visites, le chef de l’État avait apporté au président chinois un cheval de la Garde républicaine, rien que ça, ainsi qu’une bouteille de Romanée Conti, un vin rouge français prestigieux, tandis que la France faisait l’objet de taxes américaines importantes sur l’importation de vin.

Mais la visite d’Emmanuel Macron ne sera pas seulement marquée par les présents offerts à Xi Jinping, mais aussi par les conversations entre les deux chefs d’État qui tourneront principalement autour de la guerre en Ukraine. "C’est important de parler à tous ceux qui peuvent agir", a déclaré Emmanuel Macron en conférence de presse mercredi 5 avril. Le Président redoute que le pays ne livre des armes à la Russie et que son influence sur le conflit n’augmente encore.

publié le 6 avril à 19h22, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux