Emmanuel Macron en Auvergne : "Il va devoir donner des preuves d'amour à un monde agricole en colère"

Emmanuel Macron en Auvergne : "Il va devoir donner des preuves d'amour à un monde agricole en colère"©THIBAULT CAMUS / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h07

Emmanuel Macron s'adresse au monde agricole. Pendant deux jours, le président se rend en Auvergne auprès des agriculteurs. "Emmanuel Macron doit surtout rassurer le monde agricole au bord de l'asphyxie", explique Valérie Astruc, reporter à France 2. "Un paysan sur trois gagne moins de 350 euros par mois. Les faillites se multiplient. En cause : la baisse des prix du cours de la viande et la guerre des prix que livre la grande distribution." Sur place, Emmanuel Macron doit dévoiler sa grande loi agricole qui vise à mieux rémunérer les producteurs.

Des manifestations de paysans

"Problème : les grandes enseignes traînent des pieds", rappelle la journaliste."Le président va-t-il donc taper du poing sur la table et annoncer des mesures contraignantes ? C'est le principal enjeu. L'autre…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Emmanuel Macron en Auvergne : "Il va devoir donner des preuves d'amour à un monde agricole en colère"
  • Lui des preuves d'amour c'est une plaisanterie ! il n'a que faire des bouseux de la campagne .
    De plus il va flatter la FNSEA , qui ne représente que les très gros, les petits et moyens ne peuvent se payer cette
    cotisation au prix pharaonique pour eux. La FNSEA ne serait pas proche de l'agroalimentaire cela il me semble bien
    l'avoir lu ? La confédération paysanne sera peut être invitée au banquet de notre président ?

  • Lui des preuves d'amour c'est une plaisanterie ! il n'a que faire des bouseux de la campagne .
    De plus il va flatter la FNSEA , qui ne représente que les très gros, les petits et moyens ne peuvent se payer cette
    cotisation au prix pharaonique pour eux. La FNSEA ne serait pas proche de l'agroalimentaire cela il me semble bien
    l'avoir lu ? La confédération paysanne sera peut être invitée au banquet de notre président ?

  • s'il va donner des "preuves d'amour" qu'au monde agricole qui aujourd'hui en France n'est plus une "force électorale", il va falloir qu'il en donne des "preuves d'amour sonnantes et trébuchantes" car en 2022 il subira le syndrôme du quiquennat...
    jamais 2 sans 3 : 2012, 2017, 2022.....

  • il faut botter le derrière de ceux qui profitent des paysans, transformateurs et grandes surfaces mais pour l'instant c'est le calme plat, pourtant en taxant la grande distribution il ne risque pas de mettre du monde dans les rues alors?!

  • A-t-il prévu de faire un discours avec l'accent auvergnat afin de montrer sa proximité ?

    Non il va conduire un tracteur avec Brigitte dans la cabine, l'amour est dans le pré, le pré Catelan pour ceux qui connaissent.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]