Emmanuel Macron dénonce un "raccourci fatal" entre lutte contre le terrorisme et islam

Emmanuel Macron dénonce un "raccourci fatal" entre lutte contre le terrorisme et islam
Emmanuel Macron lors de la conférence de presse à l'issue du Conseil des ministre franco-allemand, le 16 octobre 2019 à Toulouse.

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 19h52

Interrogé lors d'une conférence de presse sur le débat entourant la laïcité, le président de la République a appelé à ne pas faire de raccourcis entre islam et terrorisme.

"Je ne suis pas là pour distribuer les bons et les mauvais points", a averti le président de la République, lors d'une conférence de presse à Toulouse, mercredi 16 octobre. Il s'en est tout de même pris aux relais de l'embrasement du débat sur la laïcité, qui a resurgi dans la société française à la suite de l'attaque qui a coûté la vie à quatre fonctionnaires de police à la Préfecture de police de Paris. "Certains sont payés pour faire du commentaire politique... Très bien."

Face aux réactions de certains leaders de l'opposition, Emmanuel Macron a appelé à "être intraitable avec le communautarisme" mais sans stigmatiser "nos concitoyens", en dénonçant le "raccourci fatal" entre lutte contre le terrorisme et islam. "Une ligne jaune été franchie par certains leaders de l'opposition", a estimé le président de la République.

"Faisons bloc et ne nous divisons pas pour lutter d'abord et avant tout contre la radicalisation dans notre société, œuvrons pour que la République soit partout", a conclu le chef de l'État à Toulouse.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.