Emmanuel Macron a modifié l'emblème de l'Elysée

Emmanuel Macron a modifié l'emblème de l'Elysée
Emmanuel Macron lors de la présentation du plan pauvreté, jeudi 13 septembre, au musée de l'Homme à Paris.

, publié le samedi 15 septembre 2018 à 11h15

"L'emblème de la présidence de la République a évolué récemment et c'est la première fois qu'il est montré publiquement", a confirmé l'Elysée.

Un petit changement qui n'est pas anodin. Lors du discours d'Emmanuel Macron sur le plan pauvreté, jeudi 13 septembre, au musée de l'Homme à Paris, un changement n'est pas passé inaperçu sur le pupitre du chef de l'Etat.

Une petite croix de Lorraine a fait son apparition sur le blason de la présidence de la République.

Une nouveauté, repérée et signalée sur les réseaux sociaux par l'ancien conseiller ministériel (PS) Valerio Motta.



"L'emblème de la présidence de la République a évolué récemment et c'est la première fois qu'il est montré publiquement", a confirmé l'Elysée à Franceinfo. "Le dessin, plus classique, intègre une croix de Lorraine au centre des faisceaux de licteur, deux symboles d'une nation française qui se tient debout", a détaillé le palais présidentiel.



Un emblème redessiné par chaque président

Selon l'Elysée, il ne s'agit pas d'un évènement majeur puisque l'emblème a "presque systématiquement été redessiné par les nouveaux présidents". "C'est la marque d'un nouveau président quand il prend ses fonctions", ajoute la présidence. François Hollande, par exemple, "avait opté pour un emblème bleu stylisé", détaille la radio. Quant à Nicolas Sarkozy, "il avait opté pour une version argentée", explique-t-elle.

Mais l'ajout de la croix de Lorraine est une référence claire au général de Gaulle : "Le président de la République a montré dès le début de son mandat sa forte empreinte gaulliste", a ajouté la présidence. Franceinfo rappelle, par ailleurs, qu'"Emmanuel Macron avait en effet choisi de glisser un exemplaire ouvert des Mémoires de guerre du général de Gaulle sur son bureau" pour sa photo officielle.

Un choix politique

"Il fait un choix politique : celui d'une partie seulement de l'histoire de la République au XXe siècle. Avec ce choix symbolique, il emprunte à la république gaulliste", a expliqué l'historien Thomas Branthôme. "Cela relève du coup politique. Même De Gaulle n'avait pas essayé d'intégrer la croix de Lorraine. On se retrouve dans la situation étonnante d'un président en quelque sorte plus royaliste que le roi", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas parce que vous mettez la croix de Lorraine sur le blason de l'Elysée que vous faites une politique gaulliste, c'est-à-dire au service de l'intérêt général. C'est une forme d'imposture", a commenté Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France. Le palais présidentiel a, quant à lui, précisé que ce nouveau logo se retrouvera sur les produits dérivés de l'Elysée à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.