Elysée : Emmanuel Macron a gardé une place à Bruno Roger-Petit, qui avait perdu son poste

Elysée : Emmanuel Macron a gardé une place à Bruno Roger-Petit, qui avait perdu son poste
Bruno Roger-Petit et Sibeth Ndiaye, le 13 juin 2018, en Vendée

publié le dimanche 09 septembre 2018 à 18h30

Selon le Journal du Dimanche (JDD), l'ancien porte-parole de la présidence de la République devrait conserver un rôle au palais présidentiel, dont les contours précis ne sont pas encore connus.

La grande réorganisation promise par l'exécutif au sujet du fonctionnement de l'Elysée va s'accompagner de certains ajustements, et même de la disparation de postes. C'est le cas de la fonction de porte-parole de la présidence de la République, occupée depuis le 1er septembre 2017 par Bruno Roger-Petit, qui ne devrait plus figurer dans l'organigramme officiel des services du Palais. L'ancien journaliste et éditorialiste ne devrait toutefois pas quitter les couloirs de l'Elysée, puisqu'il exercera désormais une fonction de "conseiller", "en rapport avec son expérience" et son passé professionnel, explique le JDD dans son édition de dimanche 9 septembre.

Un nouvel homme "Fort" à la communication de l'Elysée

L'hebdomadaire rapporte que Bruno Roger-Petit aurait reçu des garanties à ce sujet de la part du chef de l'Etat, au cours d'une entrevue qui a eu lieu cette semaine.



Du côté des nouvelles "têtes-fortes" de l'Elysée, Emmanuel Macron va réorganiser le service communication de l'Elysée en nommant à sa tête Sylvain Fort, actuellement plume du président et son ex-conseiller en communication pendant la campagne. Ce poste de directeur de la communication n'existait pas jusqu'ici dans l'organisation de la communication d'Emmanuel Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.