Elisabeth Borne confirme une hausse du Smic de près de 1%

Elisabeth Borne confirme une hausse du Smic de près de 1%
La ministre du Travail le 26 novembre 2020 à Paris.

, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 13h00

La ministre du Travail a précisé mercredi matin sur LCI que la hausse de 0,99% du salaire minimum au 1er janvier représentera "15 euros par mois" supplémentaires. 




Pas de coup de pouce pour le Smic encore cette année. La ministre du Travail Elisabeth Borne a affirmé mercredi 16 décembre sur LCI que le salaire minimum augmentera à compter du 1er janvier "de 0,99%", soit la revalorisation automatique préconisée par le groupe d'experts au début du mois. Il n'y aura "pas de coup de pouce au Smic, vraisemblablement pas", avait déjà indiqué le 2 décembre le Premier ministre Jean Castex. 

"Ca peut paraître peu, mais il faut aussi avoir en tête que nous avons une inflation proche de 0", a justifié la ministre, assurant qu'il s'agissait ainsi "de la plus forte hausse du pouvoir d'achat depuis les dix dernières années". Dans les faits, "le salaire horaire passe de 10,15 euros à 10,25" et "pour un salarié à temps plein", la hausse représente environ "15 euros par mois" supplémentaires, a-t-elle précisé. 




"Nous avons été très attentifs à préserver" les salariés au Smic "durant la crise sanitaire", a par ailleurs estimé Elisabeth Borne. Actuellement, "quand vous êtes en activité partielle, vous touchez 84% de votre rémunération. C'est 100% lorsque vous êtes au Smic", a-t-elle rappelé. 

Le Smic bénéficie chaque année d'une hausse mécanique calculée selon deux critères : l'inflation constatée pour les 20% de ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE).

Le 1er janvier 2020, le Smic avait été revalorisé de 1,2%, sans coup de pouce pour 2,25 millions de bénéficiaires. Il s'établit actuellement à 1.219 euros net mensuels (1.539,42 euros bruts).
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.