Elections régionales et départementales : vers une abstention record

Elections régionales et départementales : vers une abstention record
(Photo d'illustration)

publié le dimanche 20 juin 2021 à 17h12

Plus de deux Français sur trois ont choisi dimanche de ne pas se rendre aux urnes lors du premier tour des élections régionales, un record d'abstention pour un vote hors référendum qui atteindrait entre 66,1% et 68,6%, selon les premières estimations des instituts de sondage.
La participation au premier tour des élections régionales et départementales s'établit à 26,72% dimanche à 17H00 en France métropolitaine, en chute libre par rapport aux régionales de décembre 2015 (43,01%) et départementales de mars 2015 (42,75%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.



Cet effondrement de la mobilisation devrait déboucher sur un record d'abstention pour un premier tour des régionales qui avait atteint son plus haut en 2010 avec 53,67%. Le taux de participation était déjà en baisse à la mi-journée avec un taux de participation de 12,22%.

L'abstention s'élèverait à 66,1%, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et la Chaîne parlementaire.

Elle serait légèrement plus forte à 68% selon Opinionway pour CNews et pour Ifop Fiducial pour TF1/LCI, et s'élèverait à 68,5% selon Elabe pour BFM/RMC. L'institut Harris pour M6 estime la participation à 31,4%.

Selon Ipsos, c'est dans le Grand Est (70,8%) et les Pays de la Loire (69,8%) que l'on trouve le plus d'abstentionnistes, devant les Hauts de France, la Normandie et le Centre-Val de Loire (67,0% tous les trois). La palme du civisme revient en revanche à la Corse (44,1%) qui se démarque clairement du reste de la France, devant l'Occitanie (61,4%) et la Nouvelle Aquitaine (62,9%).

La participation la plus importante a été enregistrée en Corse : 47,31%. Viennent ensuite l'Occitanie (31,71%), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (30,64%), la Bretagne (28,79%) et la Bourgogne-Franche-Comté (28,41%).

Hors référendum, les pires scrutins, en terme de mobilisation électorale, étaient jusqu'à présent les élections européennes de 2009 (59,37%) et le 2e tour des élections municipales de juin 2020 (58,6%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.