Elections régionales : Autain (LFI) veut incarner un "rassemblement" à gauche en Ile-de-France

Elections régionales : Autain (LFI) veut incarner un "rassemblement" à gauche en Ile-de-France
La députée LFI Clémentine Autain à Paris, le 4 janvier 2021

, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 11h41

Clémentine Autain candidate désignée par LFI aux élections régionales pour l'Île-de-France, juge nécessaire la tenue de ce scrutin avant la présidentielle et veut incarner le "rassemblement" à gauche face à la sortante Valérie Pécresse (Libres!, ex-LR), a-t-elle déclaré vendredi sur LCP.

"Il faut organiser les conditions" sanitaires "pour que ces élections aient lieu", a-t-elle affirmé car "se passer de la démocratie en tant de crise" n'est "vraiment pas souhaitable". Initialement prévues en mars, les élections départementales et régionales ont déjà été reportées en juin en raison du contexte sanitaire.

La députée insoumise prône "un rassemblement des insoumis, des communistes, des acteurs et des actrices du mouvement social" et, "au-delà", contre Valérie Pécresse, une candidate "bien à droite" dont elle fustige "l'obsession de la compétitivité".

Avant de se déclarer officiellement, Clémentine Autain attend la décision des communistes de faire alliance ou non. Le PCF en Île-de-France a confirmé à l'AFP tenir ce week-end une conférence régionale pour statuer sur sa stratégie électorale.

Interrogée à propos des autres listes à gauche, la candidate adoubée par LFI mais non encore déclarée a mis en avant sa proximité avec Julien Bayou, tête de liste écologiste avec lequel, a-t-elle dit, "nous discutons".

Elle souligne en revanche les distances prises par la probable candidate du PS Audrey Pulvar, avec laquelle il "est difficile de discuter" et qui propose "un rassemblement sans les insoumis", une "curieuse approche".

Le dernier sondage en date, réalisé par Harris-Interactive donne les listes écologiste (15%) et socialiste (14%) devant celle insoumise (9%) tandis que Valérie Pécresse cavale en tête (30%), suivie de loin par Jean-Michel Blanquer, potentiel candidat pour LREM (16%). Le RN, potentiellement représenté par Jordan Bardella, est à égalité avec Audrey Pulvar (14%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.