Élections européennes : Jean-Marie Le Pen convaincu de la victoire de sa fille

Élections européennes : Jean-Marie Le Pen convaincu de la victoire de sa fille
Jean-Marie Le Pen le 19 mai 2015 au parlement européen à Strasbourg.
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 14 mars 2019 à 19h21

S'il est plus critique sur le choix de la tête de liste Jordan Bardella, Jean-Marie Le Pen assure dans les colonnes de Paris Match que la liste du Rassemblement national arrivera en tête des élections européennes. 

Il en est sûr, c'est sa fille qui gagnera. "Marine va l'emporter haut la main en mai prochain.

Les sondages, c'est bidon !", a déclaré Jean-Marie Le Pen à Paris Match jeudi 14 mars. Le cofondateur du Front national, aujourd'hui Rassemblement national, émet toutefois quelques réserves sur le choix de la tête de liste du parti Jordan Bardella. "Je sais bien que la valeur n'attend pas le nombre des années, mais 23 ans, tout de même ! Bah, il se fera les dents", lâche le nonagénaire. 



Alors que le parlement européen a voté mardi la levée de l'immunité diplomatique de l'euro-député dans le cadre de l'enquête sur les emplois parlementaires du Front national, celui-ci ne semble pas affecté par la situation. "C'est au moins la vingtième fois que ça m'arrive. Je la reçois comme une médaille, un honneur. La bête bouge encore finalement", ironise-t-il. 

"La générosité doit s'appliquer d'abord aux Français" 

Jean-Marie Le Pen confie suivre "avec attention" les décisions d'Emmanuel Macron concernant la situation en Algérie. "Avec ce qui se passe en Algérie, le président devra assumer ses responsabilités s'il veut éviter une arrivée massive en France de plusieurs millions de jeunes Algériens. La générosité doit s'appliquer d'abord aux Français", déclare-t-il à Paris Match. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.