Élections européennes : Benoît Hamon a proposé à Élise Lucet d'être candidate

Élections européennes : Benoît Hamon a proposé à Élise Lucet d'être candidate
Benoît Hamon et Élise Lucet (Photomontage)
A lire aussi

, publié le lundi 14 mai 2018 à 15h10

Dans Libération, le leader du mouvement Génération.s explique avoir demandé à la journaliste d'investigation d'être candidate en 2019, ce qu'elle a "poliment décliné". Cette dernière minimise les propos de l'homme politique, assurant qu'elle ne l'a jamais rencontré pour en parler.

Un an après sa défaite à l'élection présidentielle, Benoît Hamon prépare désormais les élections européennes de 2019 et les municipales de 2020. L'ancien socialiste "se voit comme le seul à même de rassembler la gauche", écrit lundi 14 mai Libération.



Dans les colonnes du quotidien, le fondateur du mouvement Génération.s explique qu'il ambitionne de dépasser le PS lors des élections européennes, espérant à cette occasion partager la "même bannière qu'EELV". L'ancien député des Yvelines confirme notamment qu'il a proposé à la journaliste de France Télévisions Élice Lucet d'être candidate lors de ce scrutin."On s'est dit que c'était une femme dont l'intérêt pour l'investigation sur l'évasion fiscale ou la santé environnementale rejoignait les grands sujets qui se jouent au niveau européen",, précise-t-il. Élice Lucet a néanmoins "décliné, très poliment, en nous disant qu'elle souhaitait rester journaliste", poursuit-il.



À Franceinfo, la journaliste de Cash Investigation minimise les propos de Benoît Hamon. "Il ne m'a fait aucune proposition", assure-t-elle. "Il a tenté de me rencontrer, peut-être pour m'en parler, poursuit-elle. Mais j'ai décliné toute rencontre, donc nous n'avons jamais discuté politique ensemble. De toute façon, je ne rencontre aucun politique hors boulot et je me tiens à cette ligne.". Elle précise que la prise de contact s'est faite par un tiers, ce que confirme l'équipe de Benoît Hamon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.