Elections au Venezuela : Christophe Castaner tacle Jean-Luc Mélenchon

Elections au Venezuela : Christophe Castaner tacle Jean-Luc Mélenchon
Christophe Castaner le 15 mai 2018 à Paris.

, publié le mardi 22 mai 2018 à 16h00

Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a réagi aux propos du patron de la France insoumise, ce mardi sur Twitter.

Passe d'armes entre Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon, mardi 22 mai, sur Twitter. Le premier a réagi aux déclarations du second, qui considère que Nicolas Maduro est "légitime" au pouvoir, au Venezuela, "puisqu'il y a eu une élection".



Le délégué de La République en marche s'est empressé de rattraper le chef des Insoumis : "Donc pour l'élection présidentielle et législatives en France, c'est bon? On valide celles d'Emmanuel Macron et de la majorité parlementaire? On en parle plus?" a t-il demandé, ironiquement.



Mardi après-midi, ce message avait été partagé plus d'un millier de fois et comptabilisait plus de 3.000 "j'aime".

"Hold-up" et "coup d'Etat social"

Au soir des résultats du premier tour de l'élection présidentielle française, Jean-Luc Mélenchon avait commencé par refuser, un temps, sa défaite. Depuis, il conteste régulièrement la légitimité d'Emmanuel Macron.

A Marseille, en juin 2017, il avait comparé son élection à un "hold-up", ou encore un "coup d'Etat social" et "antidémocratique", et implorait les Français de "sortir de chez eux". Quelques mois plus tard, en octobre 2017, il avait prévenu le président de la République : "C'est la rue qui a abattu les rois, les nazis et le CPE".



Pour rappel, l'élection de Nicolas Maduro est contestée par l'opposition, qui a boycotté le scrutin. Candidat à sa propre succession, il a remporté près de 70% des suffrages, mais la participation a été la plus basse jamais enregistrée depuis le début de la démocratie : moins d'un vénézuelien sur deux s'est déplacé. Jean-Luc Mélenchon a toujours apporté son soutien à Nicolas Maduro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.