Election régionale en Ile-de-France : une fusion des gauches pour battre Valérie Pécresse 

Election régionale en Ile-de-France : une fusion des gauches pour battre Valérie Pécresse 
Le député insoumis de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel.

publié le lundi 21 juin 2021 à 07h40

Le député insoumis Eric Coquerel a confirmé lundi matin sur Franceinfo une fusion des listes de Clémentine Autain (LFI), Audrey Pulvar (PS) et Julien Bayou (EELV) pour l'emporter au deuxième tour face à la candidate de droite Valérie Pécresse. 

En Ile-de-France, la présidente sortante (Libres!, ex-LR) Valérie Pécresse est arrivée largement en tête au 1er tour des régionales. Avec près de 36 % des votes, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy gagne au moins 4 points par rapport à 2015, quand elle avait ravi la région à la gauche.

Même si cette avance ne lui donne pas de marge par rapport au total des trois candidats de gauche, Valérie Pécresse avancera seule au second tour : "même liste, même projet", a assuré celle qui a exclu pendant sa campagne toute alliance avec LREM.  



Parmi les trois candidats suivants, qui se succèdent dans un mouchoir de poche, l'autre vainqueur du premier tour s'appelle Julien Bayou : avec de 12,5 à 13,7% des voix, le candidat EELV pointe en tête des candidats de gauche et oblige Audrey Pulvar (PS, entre 10,5 et 11,8%) et Clémentine Autain (LFI/PCF, 10%) à se ranger derrière lui pour la liste de fusion attendue. C'est ce qu'a confirmé Eric Coquerel, député LFI lundi 21 juin au micro de Franceinfo. "En Ile-de-France, en regardant le programme de Julien Bayou et le nôtre, on s'aperçoit qu'il y a beaucoup de choses en commun sur la conditionnalité des aides, sur l'aménagement du territoire, sur les transports du quotidien", a-t-il expliqué. 

 "On ne va pas rallier la liste de Julien Bayou, on va fusionner. Je vous rappelle que ces trois listes sont très proches les unes des autres. On a quasiment doublé notre résultat par rapport à celui du front de gauche il y a trois ans. Nous n'allons pas rallier mais fusionner ces trois listes, avec celui qui est arrivé en tête qui mène la liste, c'est Julien Bayou", a-t-il souligné. Le député insoumis se montre confiant sur les résultats si l'ensemble des électeurs de gauche se rabat sur cette nouvelle liste. "L'agressivité hier de Mme Pécresse montre tout de même son inquiétude".

De son côté, Audrey Pulvar, candidate PS, s'est montrée plus mesurée dimanche soir. "Dans une démarche de responsabilité, la liste Île-de-France en commun est à la disposition de nos partenaires pour que nous trouvions ensemble le chemin d'une large union de la gauche ouverte, républicaine et écologiste", a-t-elle déclarée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.