Élection pour la présidence des Républicains : un débat télévisé affaiblirait les candidats selon Éric Woerth

Élection pour la présidence des Républicains : un débat télévisé affaiblirait les candidats selon Éric Woerth
Éric Woerth au siège du parti Les Républicains le 11 juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le dimanche 29 octobre 2017 à 21h59

Assistera-t-on à un débat télévisé entre les trois candidats à la présidence du parti Les Républicains ? Si l'on en croit les propos d'Eric Woerth dimanche 29 octobre, invité du Grand Rendez-Vous Europe 1/CNews/Les Echos, hors de question de refaire les mêmes erreurs que par le passé : "Je n'y suis pas favorable. Je pense qu'il ne faut pas de débat.

Parce que c'est un débat interne. On a suffisamment débattu. Et quand on débat, on s'oppose, on met en avant les faiblesses des autres. Et quand vous êtes dans la même famille politique, est-ce vraiment fondamental de révéler ses propres faiblesses avant de révéler ce qui vous unit ? ", a lâché le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, cité par le Lab d'Europe 1.



Eric Woerth poursuit, ironisant sur la primaire de la droite et du centre qui avait choisi pour champion François Fillon : "On l'a très bien fait au moment de la primaire, ça a super marché, ça nous a quasiment tué, ce n'est pas la peine de le reconstituer. Et puis c'est un débat devant nos propres militants, est-ce qu'on a besoin de vos télés, de vos radios ? Non. Qu'on aille dans les territoires. Allons dans les fédérations, dans les départements. Discutons avec l'ensemble du corps électoral et puis on verra. Tous ceux qui nous donnent ce type de conseil sont en général des gens qui n'ont jamais voté pour Les Républicains".



Une position partagée par le grand favori de cette élection, Laurent Wauquiez.



Paris Match révélait vendredi 27 octobre que le président de la région Auvergne/Rhône-Alpes avait envoyé à ses deux challengers, favorables à un débat télévisé, un courrier dans lequel il proposait la tenue "d'un débat devant et avec nos militants. Au cours de celui-ci, chacun de nous pourrait être invité(e) à répondre à leurs questions et à leur présenter notre projet". "Quelles que soient les précautions que nous pourrions prendre, un débat organisé sur un plateau de télévision aura pour principale finalité d'exacerber artificiellement nos différences et d'étaler nos divisions", a-t-il argumenté, rappelant les "désastreux débats organisés pendant la primaire".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
35 commentaires - Élection pour la présidence des Républicains : un débat télévisé affaiblirait les candidats selon Éric Woerth
  • J'ai bien compris et retenu la votre leçon de morale M. WOERTH!!
    Seuls les militants LR furent des soutiens indéfectibles..
    Pour faire une majorité M. WOERTH il faut aussi en nombre bien plus élevé des Citoyens benaits mais libres dans les isoloirs!!! Cela semble vous échapper...De toutes manières et sur ce point vous avez raison (après avoir mélancher mes bulletins en 2007 avec les canailles de chez LE PEN ), j'ai décidé de tracer un cordon sanitaire sur les idées....ce qui devrait vous faire réfléchir un petit peu..est ce possible ??

  • Plutôt que parler de l'élection de Wauquiez à la présidence de LR ; Je crois que Eric Woerth ferait mieux de préparer sa défense dans l'affaire Khadafi !!!! Il était le trésorier de campagne de Sarkozy en 2007 , il est responsable des millions d'euros qui sont arrivés au siège de l'ex-UMP .; les employés du parti UMP ont certifé avoir (eux mêmes) bénéficié de somme d'argent importante . Question : d'ou venez l'argent ??? un trésorier doit le savoir !!! Même chose dans l'affaire Bygmalion pour Philippe Briand , trésorier de la campagne de Sarkozy en 2012 , faire des chèques quatre fois supérieures au montant réel (meeting dans sa commune de Saint Cyr sur Loire) ; montant payé 350 000 euros ; montant réel 90 000 euros !! ou est parti cet argent ?? qui s'en est mis dans les poches ??

  • Pourquoi serions nous privé d'un débat s'ils sont bons ils le resteront s'ils sont nuls ils pourront être dégagés

  • Ils ne vont pas importuner les téléspectateurs avec des histoires de postes, de pantoufles et de gros sous..

  • un débat sur bmftv dans l'émission "et en marche"...lol (cette chaine n'a plus d'idées pour appeler une émission comme ça?)