Edouard Philippe, toujours plus populaire

Edouard Philippe, toujours plus populaire
Edouard Philippe le 9 février 2021.

, publié le vendredi 05 mars 2021 à 11h23

SONDAGE. Le baromètre Elabe réalisé pour Les Echos et Radio classique révèle que l'ancien Premier ministre est toujours autant plébiscité par les sympathisants LREM/MoDem.

Il détrône même désormais Nicolas Sarkozy dans le coeur des sympathisants de droite. 




Relativement discret depuis son départ de Matignon en juillet, Edouard Philippe est pourtant la personnalité politique préférée des Français, ainsi que le confirme le baromètre politique Elabe du mois de mars réalisé pour Les Echos et Radio Classique* publié vendredi 5 mars. Avec toujours 54% des Français qui ont une bonne image de lui, le maire du Havre se hisse devant Nicolas Hulot (47, -1 point), la ministre de la Culture Roselyne Bachelot (38, -7 points), le ministre de la Santé Olivier Véran (35, +2) ou encore le ministre de l'Economie Bruno Le Maire (32,-2). Il est ainsi le seul à dépasser la barre symbolique des 50% d'opinions positives. 

L'ancien Premier ministre est par ailleurs plébiscité par 83% des électeurs d'Emmanuel Macron au premier tour et par 95% des sympathisants La République en marche et MoDem. Un score en hausse de deux points par rapport au mois précédent, qui le classe toujours à la première place devant Olivier Véran (74%, +5 points).

L'ex-élu Les Républicains, exclu pour avoir rejoint Emmanuel Macron, prend également pour la première fois la première place dans le coeur des sympathisants de droite (74% de bonnes opinions, +4), essentiellement grâce à la dégringolade de Nicolas Sarkozy, tout juste condamné à de la prison ferme dans l'affaire des "écoutes", qui perd 10 points à 65% ce mois-ci et se retrouve ainsi à la deuxième place. 

"On aurait pu penser que le silence équivaudrait à l'oubli. Mais les périodes où les politiques ne sont pas dans le jeu des polémiques et des petites phrases sont toujours protectrices en termes d'image. Dans un contexte de crise sanitaire, le fait qu'il ne fasse pas entendre de critique lui donne une forme de hauteur de vue", commente dans les colonnes des Echos Bernard Sananès, le président de l'institut Elabe .

L'ancien locataire de Matignon, qui ne ferme pas la porte à une candidature en 2022, pourrait ainsi être "un atout" pour Emmanuel Macron dans le cadre de la future campagne présidentielle. "Il peut être un homme clef dans la course de premier tour", selon M.Sananès. En effet, non seulement Edouard Philippe est très populaire auprès de LREM et de la droite, mais en plus il n'est pas totalement rejeté par la gauche, puisqu'il recueille 49% de bonnes intentions chez les sympathisants de gauche, à la 6e place, certes loin derrière le 1er Nicolas Hulot (69), mais très proche d'Anne Hidalgo (51), Jean-Luc Mélenchon (50), François Hollande (50) et Olivier Besancenot (49). Il se place même devant Ségolène Royal (44). 


* Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées par Internet les 2 et 3 mars 2021. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.