Édouard Philippe "président" : le lapsus du Premier ministre

Édouard Philippe "président" : le lapsus du Premier ministre
Édouard Philippe le 5 juillet à l'Assemblée nationale.

Orange avec AFP, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 18h33

Édouard Philippe a offert un joli lapsus aux députés mercredi 5 juillet lors de la première séance des questions au gouvernement. Le député Les Républicains (LR) de l'Ain Damien Abad a été le premier à s'exprimer.

Il est revenu sur le discours de politique générale de la veille prononcé par le Premier ministre. "Je ne voudrais pas que vous soyez dès aujourd'hui le Premier ministre des décisions repoussées et demain, le Premier ministre des renoncements coupables", a tancé le député, cité par BFMTV. Comme le veut le protocole, Édouard Philippe s'est levé pour lui répondre. L'espace d'un instant, Édouard Philippe s'est présenté comme le président.



"Vous avez indiqué, monsieur le député, que vous craigniez que je sois le prési... le Premier ministre pardon", a balbutié un Édouard Philippe visiblement pas tout à fait rompu à l'exercice. Une sortie qui a suscité les rires des députés et les applaudissements d'une partie d'entre eux. Il s'est ensuite repris : "Tout va bien. Le Premier ministre des engagements qui ne seraient pas respectés. Croyez moi, l'ensemble du gouvernement a parfaitement conscience de l'ampleur de la tâche. Et personne ici, en tout cas sur les bancs du gouvernement, ne songerait une seconde à faire de forfanterie en pensant que les engagements que nous avons pris seraient faciles, ou au fond des engagements pris à la légère".

Un lapsus qui tombe mal, puisqu'Édouard Philippe doit convaincre. Selon un sondage Harris Interactive publié ce mercredi pour RMC et Atlantico, seul un quart des Français a été convaincu par les discours prononcés lundi et mardi par le couple exécutif.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Édouard Philippe "président" : le lapsus du Premier ministre
  • de toute façon ils sont là pendant cinq ans pour ..bla bla...bla bla........et pour remplir leur poche .

  • il ne s est pas trompe pas de lapsus lefou du roi a eu la bonne parole

  • Pendant qu'on y est pourquoi pas

  • on est mal barré et ça pour 5 ans. Un grand merci à ceux qui ont vu en Macron l'homme du moment, c'est tout gagné, qui plus est avec un Philippe vraiment à la hauteur ...

  • avatar
    bituit  (privé) -

    Pourvu que le 1er gouvernement de Macron ne soit pas comme la majorité des Startups :
    1 échec pour son concepteur qui ne risque pas de se faire piller des idées et racheté à bas prix, par les chinois, tant le personnel s' annonce à problèmes et les réalisations pas pour ci-tôt ......!