Édouard Philippe estime que les conditions sont "pleinement réunies" pour qu'il reste à Matignon

Édouard Philippe estime que les conditions sont "pleinement réunies" pour qu'il reste à Matignon
Édouard Philippe à l'Élysée, le 7 mai 2019.

, publié le dimanche 12 mai 2019 à 21h00

Le Premier ministre a accordé une interview au Figaro, à l'occasion du deuxième anniversaire de sa nomination comme chef du gouvernement.

Le Premier ministre Édouard Philippe a estimé, dans un entretien au Figaro publié dimanche 12 mai, que les conditions étaient "pleinement réunies" pour son maintien à Matignon.


"Je considère qu'un Premier ministre est à Matignon aussi longtemps que trois conditions sont rassemblées : la confiance du président, le soutien de la majorité parlementaire et la volonté de faire. À mes yeux elles sont pleinement réunies", a-t-il expliqué, en prenant soin de souligner que "la décision ne (lui) appartient pas".

Dans cette interview, le chef du gouvernement est revenu sur ses relations avec le président de la République, une relation selon lui "très bonne, fluide, fondée, je crois, sur un très haut niveau de confiance", une relation qui "évolue forcément". "Au bout de deux ans, on se connaît mieux", a précisé le Premier ministre.  


Édouard Philippe est également revenu sur sa fonction qu'il occupe, parfois qualifié "d'enfer". "Je ne dis pas que c'est facile, c'est une responsabilité exigeante que je prends très au sérieux et que j'exerce avec humilité. Mais quand vous avez l'honneur de servir le pays à ce niveau de responsabilité, de diriger une telle équipe gouvernementale, dire que c'est un enfer, c'est inacceptable", a-t-il expliqué. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.