Édouard Philippe en Seine-et-Marne pour défendre les 80 km/h

Édouard Philippe en Seine-et-Marne pour défendre les 80 km/h
Édouard Philippe donnant une conférence de presse à l'hôtel Matignon, le 18 janvier

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 12h00

Le Premier ministre sera en déplacement lundi 28 janvier pour présenter le bilan de la sécurité routière pour l'année passée. Il devrait en profiter pour vanter les mérites de la réduction de la vitesse limite à 80 km/h, très impopulaire chez les "gilets jaunes".

Édouard Philippe est attendu en Seine-et-Marne lundi pour dévoiler les chiffres des accidents de la route, indique le Journal du Dimanche dans son édition du 27 janvier.

Malgré les critiques, l'exécutif veut insister sur les conséquences positives du passage aux 80 km/h.
 


La mesure, entrée en vigueur à l'été 2018, a été décriée à de nombreuses reprises ces derniers mois. Les critiques ont émané aussi bien de "gilets jaunes" que de membres de la majorité présidentielle. Emmanuel Macron lui-même aurait déclaré qu'il s'agissait d'une "connerie", selon des propos rapportés par Europe 1 en décembre dernier. 



Le 15 janvier, le chef de l'État s'est dit ouvert à des aménagements pour faire en sorte que la limitation à 80 km/h soit "mieux acceptée" par la population. "Il faut ensemble que l'on trouve une manière plus intelligente de le mettre en oeuvre. Il n'y a pas de dogme", avait-il déclaré face à des maires réunis pour le lancement du grand débat national.

Selon Le Parisien, le locataire de l'Élysée aurait même remis la faute de cette mesure impopulaire sur son Premier ministre, lors d'un tête à tête avec le patron des Républicains, Laurent Wauquiez. "Je n'y suis pour rien dans cette affaire. C'est le Premier ministre, et c'était une connerie. D'ailleurs, cette mesure n'était pas dans mon programme", aurait-il lancé. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.