Édouard Philippe demande à vérifier ses fiches face à Bourdin: "Je ne suis pas un surhomme"

Édouard Philippe demande à vérifier ses fiches face à Bourdin: "Je ne suis pas un surhomme"©capture BFMTV

source HuffPost, publié le jeudi 24 août 2017 à 12h25

La rentrée a sonné pour Édouard Philippe. C'est sur RMC et BFMTV que le premier ministre a fait sa première apparition médiatique. Face à Jean-Jacques Bourdin, le chef du gouvernement a évoqué la réforme du code du travail, la baisse des cotisations sociales ou la taxe d'habitation. Le premier ministre a séché à deux questions, demandant un petit délai avant de finalement répondre après une pause publicité.



"Je ne suis pas un surhomme, je n'ai pas tous les chiffres en tête", a-t-il lancé après avoir séché à une interrogation sur la revalorisation des pensions de retraite ou la baisse des cotisations sociales sur les pensions d'invalidité.

Et Édouard Philippe de demander un peu de temps à Jean-Jacques Bourdin : "Permettez-moi de prendre un peu de temps et de vous répondre après la pause", a-t-il réclamé. Une demande acceptée et qui a effectivement permis au premier ministre de répondre: les pensions de retraite seront revalorisées le 1er octobre d'un montant égal à l'inflation. Quant au sujet des pensions d'invalidité, il n'est pas tranché.

Mais après la pause, le chef du gouvernement a une nouvelle fois séché sur le revalorisation du minimum vieillesse : "Allez, encore une fois vous me laissez vérifier pour ne pas vous dire d'inexactitude".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Édouard Philippe demande à vérifier ses fiches face à Bourdin: "Je ne suis pas un surhomme"
  • Ce Monsieur est honnête. Il ne peut tout savoir, d'autant plus que Bourdin , lui, prépare bien à l'avance, ses questions !..... donc, facile.

  • Il a parfaitement raison : il ne peut pas avoir dans la tète TOUS les chiffres de réformes, et plutôt que dire des inexactitudes qui lui seront reprochées après, il veut consulter ses notes. C' est franc, c' est honnète et j' en connais qui ne demandent pas cela, et qui disent des choses inexactes. Et selon leur sensibilité, les interwieveurs s' écrasent ou rectifient.

  • nul de chez nul nous gouverne!

  • C'est au moins honnête ! il y en a tellement qui disent n'importe quoi pour avoir l'air de tout savoir....j'ai là-dessus quelques souvenirs d'un certain Sarkosy ou de déclarations récentes à propos de dates d'un certain Mélenchon qui ne sont pas vraiment fiables mais que tout le monde avale parce qu'ils affirment, même si c'est faux!!

  • Je ne suis pas un surhomme ça je le sais pareil pour tout le monde mais il fallait penser avant , la Marie du Havre et La FRANCE ce n'est pas pareil, pourquoi pas dire aux Français je fais ce qu'ont me dit ce n'est pas mieux , moi je me plie aux ou à ses ordres.
    Dites aux Français que La FRANCE va mal et que bientôt le travail ne sera qu'un lointain souvenir et que Les Français trouveront refuge au prêt des ASSEDIC.