Édouard Philippe assure qu'il "ira voir" le film de Roman Polanski

Édouard Philippe assure qu'il "ira voir" le film de Roman Polanski
Édouard Philippe, le 15 novembre 2019.

, publié le jeudi 21 novembre 2019 à 11h35

"Passionné" par l'affaire Dreyfus, le Premier ministre a affirmé jeudi matin sur France Inter qu'il irait voir "J'accuse", le dernier film de Roman Polanski, de nouveau soupçonné de viol.

En dépit des appels au boycott après une nouvelle accusation de viol, le film de Roman Polanski, "J'accuse", a pris la tête du box-office français avec plus de 500.000 spectateurs pour sa première semaine en salle, un démarrage historique dans la carrière du réalisateur.




Édouard Philippe ne fait pas partie des premiers spectateurs, mais il a affirmé jeudi 21 novembre sur France Inter qu'il irait voir le film. "Je vais aller le voir avec mes enfants (...) Parce que l'affaire Dreyfus est un sujet qui me passionne depuis très longtemps et parce que ceux qui l'ont vu m'ont dit que c'était un très bon film", a justifié le chef du gouvernement

La question divise le gouvernement

Un hashtag #BoycottPolanski est apparu sur les réseaux sociaux et plusieurs personnalités ont indiqué qu'elles n'iraient pas voir le film, comme la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa ou la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. "Une oeuvre, si grande soit-elle, n'excuse pas les éventuelles fautes de son auteur", avait également jugé le ministre de la Culture Franck Riester.

"Ils ont le droit" de ne pas aller voir le film, a estimé Édouard Philippe, avant de poursuivre :"Je ne vais pas dire aux membres du gouvernement : 'Vous allez voir ce film ou vous n'allez pas voir ce film.' Dans quel monde vit-on ?". Les ministres Nicole Belloubet et Jean-Michel Blanquer avaient quant à eux estimé qu'ils iraient voir "J'accuse". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.