Echec de la mobilisation contre les réformes: Coquerel (LFI) pointe une "responsabilité collective"

Echec de la mobilisation contre les réformes: Coquerel (LFI) pointe une "responsabilité collective"

Le député de La France insoumise Eric Coquerel, le 29 novembre 2017 à l'Hôtel Matignon, à Paris

A lire aussi

AFP, publié le mardi 26 décembre 2017 à 09h36

Le député de La France insoumise Eric Coquerel a estimé mardi que l'échec de la mobilisation contre les réformes du gouvernement relevaient d'une "responsabilité collective", tout en jugeant que le mouvement de Jean-Luc Mélenchon avait fait sa "part du travail". 

Interrogé sur France Inter sur le rôle des syndicats lors de la mobilisation contre les ordonnances réformant le code du travail, M. Coquerel a fait la distinction entre ceux qui "se sont mobilisés" et ont voulu "jouer l'unité syndicale" et les autres.

"Face à Emmanuel Macron, il fallait montrer qu'il y avait une majorité de Français qui était contre ces projets. Je continue à penser que c'est le cas, qu'il fallait le matérialiser et la seule façon de le faire, c'était une convergence de tous ensemble", a-t-il ajouté. 

Reconnaissant une "responsabilité collective" dans l'échec de la mobilisation, le député de Seine-Saint-Denis a estimé néanmoins que son mouvement avait fait sa part du travail "que ce soit à l'Assemblée, que ce soit dans les mobilisations de nos groupes d'action, que ce soit en termes de propositions. Après, chacun a estimé la stratégie qui était nécessaire".

Fin octobre, le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon reconnaissait que le chef de l'État "avait le point pour l'instant", ayant réussi à mettre en place ses réformes.

 
74 commentaires - Echec de la mobilisation contre les réformes: Coquerel (LFI) pointe une "responsabilité collective"
  • MR MELENCHON veut faire la révolution tout seul,citoyenne c'est vrai,mais révolution quand même!
    Avec qui ,personne dit-il surtout pas avec les communistes,ni les socialistes,ni les syndicats.
    Alors faisons les comptes en 2017.La FI qui parait-il n'est pas un parti,17 Députés élus avec des voix de gauche dans son ensemble.Et puis plus rien aucun élus nulle part.En plus en CORSE il appelle a ne pas voter pour la seule liste de gauche en lisse pour l'élection à l'Assemblée de CORSE.Comprend qui pourra!

  • Et si il se remettait un peu en question se donneur de lecons

  • la responsabilité vient de leur part car ils ont appelé à voter macron
    comment les gens peuvent comprendre que par la suite on leur demande de se mobiliser contre celui qu'ils ont élu

    Vivarais
    Votre ignorance crasse du fait politique m'étonnera toujours.
    On peut voter pour un candidat sans être d'accord à 100% avec lui.
    Les faits sont là: La France se redresse petit à petit, la croissance repart, les investisseurs reviennent et la récente bourde des Anglais concernant le brexit avantage nos voisins et nous.

    A moins de mettre en cause la responsabilité des français qui n'ont pas massivement rejeté la réforme

    Oussama47, ne pas oublier également que la pilule est dure à avaler puisque cela c'est fait au dépend de son parti...

    dqr33 généralement le candidat en tête au premier tour est élu au second tour même sans front républicain
    macron aurait été élu à 54% au lieu de 66% et là les gens (même moi) aurait pu manifester sans remords contre lui
    tandis que là ; la mobilisation à l'appel des syndicats et de melenchon a été un fiasco

    (vivarais, comment fais-tu pour arriver à ce chiffre de 54% ? C'est une simple question...)

    dqr33 simplement par la règle de 3 des résultats du premier tour
    les 8.6 millions de macron représentent 54% et les 7.6 millions de marine représentent 46%
    faites le même calcul avec 2012 hollande étant arrivé en tête au premier tour a été élu au second tour dans cette proportion
    car pas de front républicain

  • Mélenchon et ses disciples sont les seuls responsables du manque d'unité de la "gauche" contestataire. Leur ego surdimensionné, leur agressivité : les Français n'en veulent pas..

  • une partie des français serait prête à se mobiliser
    encore faudrait-il qu'il y ait une perspective crédible
    Ils ne sont plus d'accord pour perdre des journées
    d e travail au profit de quelques hâbleurs de foire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]