Drôle de récompense pour Emmanuel Macron, auréolé du prix citron

Drôle de récompense pour Emmanuel Macron, auréolé du prix citron©Panoramic

6Medias, publié le lundi 26 mars 2018 à 17h00

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a été récompensé d'un prix citron révèle 20 Minutes. Il avait défendu en mars l'usage de l'anglais à certains égards.

On ne rigole pas avec la langue française au Québec.

20 Minutes explique qu'Emmanuel Macron a hérité d'un prix citron au début du mois. Un prix qui lui a été décerné par l'organisme québécois "Impératif français", qui défend essentiellement la langue française. Selon cet organisme, le président français aurait défendu l'usage de l'anglais en s'inspirant de l'exemple "nord-américain" lors de la visite du Premier ministre du Québec, Philippe Couillard.
"M'inspirant de l'exemple nord-américain, j'ai toujours considéré que défendre le français, ce n'était pas refuser de parler les autres langues." En continuant. "Pour ma part, je n'hésite jamais à m'exprimer à la fois en français, ou dans la langue du pays hôte, ou également en anglais sur des scènes internationales ou devant des milieux d'affaires, parce que je pense que cela renforce la francophonie de montrer que ce n'est pas une langue enclavée, mais une langue qui s'inscrit dans le plurilinguisme."

La maire de Montréal épinglée
Une sortie qui a provoqué l'ire et le sarcasme "d'Impératif français". D'autant qu'Emmanuel Macron avait aussi déclaré ne pas vouloir faire partie des "défenseurs grincheux" de la langue française, précise 20 Minutes. Pour se justifier, le chef de l'État avait d'ailleurs rappelé combien il avait parlé de la francophonie depuis son élection.
Plurilinguisme ou non ? Le collectif québécois a tranché. Parmi les autres prix citron décernés, il en a attribué un à la maire de Montréal, Valérie Plante, qui a décidé de mettre sur un pied d'égalité l'anglais et le français.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU