Diatribe en tweets de Trump : "Celui qui a provoqué en premier, c'est quand même le président français", estime Louis Aliot

Diatribe en tweets de Trump : "Celui qui a provoqué en premier, c'est quand même le président français", estime Louis Aliot©FRANCEINFO / RADIOFRANCE

franceinfo, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 11h12

Alors que le président américain Donald Trump a envoyé une salve de tweets incendiaires mardi contre la France et la politique d'Emmanuel Macron, Louis Aliot, député Rassemblement national des Pyrénées-Orientales, estime mercredi 14 novembre sur franceinfo que "celui qui a provoqué en premier c'est quand même le président français".

"Il y avait de quoi critiquer le président français"

Pour Louis Aliot, "il y avait de quoi" critiquer le président français. Il reproche notamment à Emmanuel Macron d'avoir invité la chanteuse Angélique Kidjo lors des commémorations du centenaire de la guerre de 14, alors qu'elle s'était engagée contre Donald Trump. "Angélique Kidjo portait le mouvement anti-Trump au moment de son élection et c'est la chanteuse curieusement que les

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.