Devant le ministère, un «happening» pour interdire les animaux sauvages dans les cirques

Devant le ministère, un «happening» pour interdire les animaux sauvages dans les cirques

Le 19 mars 2011, lors du Festival International du Cirque de Bayeux.

Libération, publié le lundi 09 avril 2018 à 16h33

Midi, lundi. Place Jacques-Bainville, dans le VIIe arrondissement de Paris. Autour d'Amandine Sanvisens, cofondatrice de l'association antispéciste Paris animaux zoopolis, une dizaine de militants s'activent. Costumes, pancartes, mégaphone... Tout est prêt pour leur «happening» à quelques pas de là, devant le ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce qu'ils demandent ? Une loi pour interdire les animaux sauvages dans les cirques et, dès maintenant, la reproduction en captivité et les nouvelles acquisitions de bêtes.

«La tradition du cirque n'est pas immuable»

«La tradition du cirque n'est pas immuable, entonne Clara, défenseure de la cause animale depuis plus de trente ans. Il y a d'autres choses comme la magie, les arts du cirque sont vastes. Mais les animaux n'…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.