"Des traitres de gauche, des traitres de droite" : Rachida Dati étrille les marcheurs de LREM

"Des traitres de gauche, des traitres de droite" : Rachida Dati étrille les marcheurs de LREM
Rachida Dati, en août 2020, à Paris

publié le lundi 21 juin 2021 à 11h50

L'ancienne garde des Sceaux a fustigé un parti présidentiel qui, selon elle, se réduit à la seule figure d'Emmanuel Macron.

La République en Marche a subi une déroute électorale dimanche 20 juin, lors du premier tour des élections régionales et départementales. Les "marcheurs" ont ainsi été éliminés dans trois régions, et nettement battus dans toutes les autres, malgré la mobilisation de poids-lourds du gouvernement. Interrogée sur cette débâcle, Rachida Dati a vivement critiqué la majorité présidentielle, composée selon elle de "traitres" de tous bords".


"En Marche c'est un parti de quoi? J'ai du respect pour les écologistes, même le parti socialiste.

Il est fondé sur une doctrine, une idéologie, des convictions. En Marche c'est quoi? Des traitres de gauche, des traitres de droite! Des gens qui ont trahi à gauche, et des gens qui ont trahi à droite. C'est ça ce parti !", a t-elle lancé, à l'antenne de France Inter, lundi 21 juin.

"La droite et la gauche, ça existe"

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a défendu le clivage politique "traditionnel", mis à mal en 2017 par l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée.
"Je considère que la droite et la gauche, ça existe. Je déplore que nous n'ayons plus ce débat politique sain. Dans une démocratie, qu'il y ait une droite qu'il y ait une gauche, c'est très sain. On s'affronte, on débat. En 2017, il y a eu des évènements qui ont percuté cette élection. Vous allez pas me dire que ceux qui étaient à la primaire de la gauche avaient une vision de la société française, ils ont tous fini chez Macron en deux secondes !", accuse t-elle. "Ceux qui sont à la République en marche, ils viennent d'où? Ils viennent du PS ou des Républicains", pourfend-elle encore. "En Marche, on le voit dans toutes les élections, ça se réduit à Emmanuel Macron !".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.