Démission du maire de Sevran : Stéphane Gatignon attendait qu'Emmanuel Macron "casse les murs"

Démission du maire de Sevran : Stéphane Gatignon attendait qu'Emmanuel Macron "casse les murs"©MIGUEL MEDINA / AFP

franceinfo, publié le mercredi 28 mars 2018 à 12h46

"Je voulais simplement vous indiquer ce soir que c'était le dernier conseil municipal que je présiderai." Stéphane Gatignon a jeté l'éponge : l'emblématique maire écologiste de Sevran en Seine-Saint-Denis a annoncé sa démission mardi 27 mars dans la presse puis devant les élus de la ville.

Stéphane Gatignon a expliqué sa démission par l'insuffisance des politiques publiques en banlieue : "On sent que le gouvernement ne sait pas trop quoi faire, déclare-t-il au micro de Sébastien Sabiron, notre confrère à France Inter, qu'il y a une incompréhension avec le terrain, on attend des choses d'ouverture, qu'il casse les murs, ce qu'on attendait un peu avec Macron, une ouverture." "Qu'il essaie, poursuit Stéphane Gatignon, de comprendre ce que sont ces territoires…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Démission du maire de Sevran : Stéphane Gatignon attendait qu'Emmanuel Macron "casse les murs"
  • 68% des djihadistes............sans emploi ou emplois précaires. Pourquoi accueillir toute cette population qui n'apporte rien ?

  • Ce brave Gatignon, au lieu d'accuser l'état comme tout bon gauchiste, devrait surtout se demander si les habitants de ces banlieues ne sont pas un peu beaucoup responsables de leur propre situation...

  • faut attendre la réponse pour valider sa décision .. ça lui manquerait trop et puis une démission en politique , ça vaut un suicide électoral .

  • Bon débarras,un ecolo en moins çela s'arrose après tout le mal qu ils ont fait sous Hollande .

  • Ce brave Gatignon, au lieu d'accuser l'état comme tout bon gauchiste, devrait surtout se demander si les habitants de ces banlieues ne sont pas un peu beaucoup responsables de leur propre situation...