Démission de Nicolas Hulot : Ségolène Royal n'est "candidate à rien"

Démission de Nicolas Hulot : Ségolène Royal n'est "candidate à rien"©Panoramic

, publié le mercredi 29 août 2018 à 10h02

Invitée sur RTL ce matin, mercredi 29 août, Ségolène Royal a réagi à la démission de Nicolas Hulot et a assuré n'être "candidate à rien".

Ségolène Royal était l'invitée de RTL ce mercredi 29 août, au lendemain de la démission de Nicolas Hulot. L'ancienne ministre de l'Écologie a réagi au départ de son successeur, estimant qu'il avait fait un "bon choix".

"C'est un homme de conviction, il avait un rapport de force médiatique. Il aurait très bien pu tenir bon encore. Encore faut-il qu'il soit dans une équipe qui tire vers le haut les enjeux environnementaux", a-t-elle déclaré. Selon Ségolène Royal, Nicolas Hulot n'avait pas mesuré la difficulté de la tâche qui l'attendait en acceptant de devenir ministre. "Il l'a dit d'ailleurs lui-même, je crois qu'il n'a pas vu que c'était aussi difficile. C'est vrai que c'est difficile, c'est souvent ingrat, c'est compliqué, c'est fatigant. Je crois qu'il n'a pas vu que c'est un ministère extrêmement lourd. Il n'est pas le seul à avoir démissionné. Dans les histoires des ministères de l'Environnement, il y en a cinq ou six qui ont démissionné".



Interrogée sur l'éventualité qu'elle succède à Nicolas Hulot, Ségolène Royal a assuré n'être "candidate à rien". En déplacement dans le nord de l'Europe, Emmanuel Macron ne devrait pas se prononcer avant la fin de la semaine. Mais déjà plusieurs noms circulent pour remplacer Nicolas Hulot. Celui de l'ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique évidemment, mais également ceux de Barbara Pompili, Sébastien Lecornu ou encore du directeur général de WWF Pascal Canfin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.