Démission de François de Rugy : "Un choix qui l'honore", estime Sibeth Ndiaye

Démission de François de Rugy : "Un choix qui l'honore", estime Sibeth Ndiaye
François de Rugy et Sibeth Ndiaye, le 3 juin 2019, à Paris

, publié le mardi 16 juillet 2019 à 18h10

Acculé, le ministre de la Transition écologique a annoncé son départ du gouvernement mardi 16 juillet.

"Il souhaite se défendre librement face aux accusations". Sibeth Ndiaye a commenté sur BFM-TV et LCI la démission de François de Rugy, saluant "un choix qui l'honore" fait pour "pour protéger le collectif gouvernemental".

"Nous n'avons aucune indication que des règles aient été transgressées" ou que François de Rugy ait "commis des actes (...) contraires à la justice"a déclaré la porte-parole du gouvernement au sujet du désormais ex-ministre, au cœur de révélations de Mediapart sur ses dépenses.

"Nous n'avons aujourd'hui absolument aucune indication tendant à démontrer que François de Rugy a commis des actes qui sont contraires à la justice", a déclaré la secrétaire d'Etat.

"Ce n'est pas parce qu'il y a des articles, ce n'est pas parce que des médias le disent, qu'il faut le croire forcément", a-t-elle ajouté depuis son ministère, en se disant "très attachée à (...) ce qu'il (M. de Rugy) puisse se défendre librement". Sibeth NDiaye a évoqué un "ministre extrêmement engagé" aujourd'hui "cloué au pilori". "Je ne juge pas les raisons qui conduisent François de Rugy à quitter le gouvernement". "Nous sommes attachés à ce que la République soit exemplaire (...). Est-ce que pour autant, sur la foi de simples, on doit être cloué au pilori? Je crois que non", a t-elle poursuivi, saluant le travail d'un "bon ministre sur les sujets qui étaient les siens".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.