"Décisions prises de Paris", "bien-pensance" : trois députés quittent LREM

"Décisions prises de Paris", "bien-pensance" : trois députés quittent LREM
(illustration)

publié le lundi 07 septembre 2020 à 21h50

L'hémorragie se poursuit dans le groupe parlementaire, qui continue de perdre des membres au profit du MoDem.

La République En Marche continue de perdre des éléments à l'Assemblée nationale. Les députés Christophe Blanchet (Calvados), Perrine Goulet (Nièvre) et Blandine Brocard (Rhône) ont annoncé lundi 7 septembre rejoindre le groupe MoDem, quelques semaines après les appels du pied du président du groupe centriste dans l'hémicycle, Patrick Mignola.

"Je reste clairement dans la majorité présidentielle en me retrouvant dans ce groupe mais j'effectue un pas de côté pour mieux avancer", écrit le député dans un communiqué. Il assure rester "loyal au président de la République" et "cohérent avec (s)on engagement politique depuis (s)es plus jeunes années en tant que militant UDF puis MoDem". "Je ne peux que constater que nous avons parfois fait preuve de manque d'explication dans nos réformes, que les territoires ne sont pas assez écoutés, et que trop de décisions sont prises de Paris", a déclaré Perrine Goulet dans une vidéo, où elle annonce son changement de groupe. 



Blandine Brocard a elle aussi confirmé son départ pour le groupe MoDem, tout en soulignant qu'elle "restait dans la grande famille de la majorité présidentielle". Le groupe LREM n'a pas réussi une "ouverture à toutes les idées d'où qu'elle viennent", et a "facilement tendance à dériver vers une sorte de bien-pensance", a-t-elle déclaré, en affirmant "se retrouver davantage" dans le MoDem.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.