Darmanin, la future épine dans le pied de Macron ?

Darmanin, la future épine dans le pied de Macron ?©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 22h09

Alors que l'Élysée interdit de cumuler plusieurs postes, le ministre Gérald Darmanin a conservé sa fonction de vice-président de la Métropole européenne de Lille, selon les informations de l'OBS. Bien que la consigne de l'Élysée l'obligeait à démissionner dans le mois qui suivait sa nomination au gouvernement, le ministre de l'Action et des Comptes publics avait déjà attendu septembre, soit quatre mois, pour rendre son écharpe de maire de Tourcoing.

Pourtant, il s'était engagé dès le 16 juillet dernier à démissionner "lors des prochaines [...] séances plénières des instances concernées", dans sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).



Lors du dernier conseil du 19 octobre à la Métropole européenne de Lille, la démission de Gérald Darmanin n'a pas du tout été abordée. "Pour l'instant, je n'ai pas trouvé le moyen de représenter ma ville dans l'exécutif parlementaire. Mais dès que ce sera réglé, la situation évoluera. Je n'ai absolument pas vocation à rester vice-président", s'est défendu le principal intéressé à l'OBS.

Bien que Gérald Darmanin soit pour le cumul des mandats, il a toujours déclaré être contre le cumul des indemnités. Mais depuis 2016, ce dernier s'est lancé dans ce cumul, comme le révèle l'OBS. "Celles de maire jusqu'à septembre dernier, celles de vice-président et désormais simple conseiller dans la région des Hauts-de-France, celles de vice-président à la métropole lilloise, et enfin, depuis mai, celles de ministre". Bien que la loi n'oblige pas un ministre au non-cumul des mandats, elle oblige cependant à plafonner les indemnités reçues "plus d'une demi-fois le montant de l'indemnité parlementaire". Mais l'OBS a calculé et Gérald Darmanin, qui touche plus de 3 000 euros bruts par mois en cumulant ses fonctions de vice-président à la Métropole européenne de Lille et de conseiller régional des Hauts-de-France, dépasse le montant légal autorisé... En tant que ministre il touche en outre une rémunération de 9 940 euros par mois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
309 commentaires - Darmanin, la future épine dans le pied de Macron ?
  • Bizarre et lors de sa déclaration de patrimoine obligatoire,ce mec n'a Rien .Et,il cumule des indemnités .....bizarre,bizarre et c'est ministre des fonds public....bizarre .....
    Les lois pour les autres mais,pas pour Moi..Ah ,il représente bien Macron....

  • Comment croire que cette homme assume un vrai travaille pour ces trois mandat, Il à peut être le don de ce dupliquer avec des journées de h et des poste à Lille Paris un transport par téléportation et une vie de famille, je suis même sur qu'il à le temps de faire une ptite belote avec les copains après le boulot. Je me pose d'abord la question si il y a un vrai travaille, donc le maintien de la rémunération. Les politiques devraient rendre des comptes sur le travail rendu face aux électeurs.

  • Il aime l'argent avec un Président des riches c'est normal.
    Faut pas être surpris bref les mauvaises habitudes restent inchangées.

  • Encore un , ça devient une habitude chez nos gouvernants , la soupe est trop bonne , alors multiplions la soupe , c'est une race de politique qui se moquent des Français , dont le seul intérêt est celui du ventre , race hélas en voie de multiplication par les temps qui courent , la lie de la politique

    Pauvre France , avec ce genre d'individu hélas qui nous gouvernent , sommes nous condamné à supporter cela ou allons faire savoir haut et fort que cela suffit

  • Il faut que Darmanin parle car qui n'entend qu'une cloche n'entend pas les autres.