Dans les Vosges, les usines ont perdu le fil

A lire aussi

Libération, publié le lundi 16 avril 2018 à 20h36

Dans cette montagne dévastée, truffée de friches, Emmanuel Macron vient parler Europe et ruralité. Ce mardi soir, une fois délivré son message aux huiles du Parlement européen de Strasbourg, le chef de l'Etat se rendra à Epinal (Vosges), ancien bastion de l'eurosceptique Philippe Séguin, pour lancer la version française des consultations citoyennes, projet qui a pour ambition de faire participer les habitants de l'Union européenne à sa «refondation». Avant de renouer mercredi avec le «terrain», en l'occurrence plusieurs sites des Vosges, pour tout à la fois prendre le pouls des élus ruraux et des professionnels de la filière du bois. Un choix pas vraiment anodin, ce secteur, florissant dans le département, contraste avec l'affaissement de l'industrie textile. A la…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.