Daniel Cohn-Bendit : "Les Verts français, c'est une secte"

Daniel Cohn-Bendit : "Les Verts français, c'est une secte"
Daniel Cohn-Bendit, le 16 mai 2018, à Cannes

, publié le lundi 13 mai 2019 à 10h05

L'ancien eurodéputé du groupe Les Verts/ALE déplore que la liste menée par Yannick Jadot "n'est pas ouverte".

Le propos a le mérite d'être clair. Daniel Cohn-Bendit a qualifié de "secte" le groupe Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), dans une interview donnée lundi 13 mai sur Franceinfo. "Les Verts français c'est une secte", assène l'ancienne tête de liste du groupe, rappelant les bons scores de sa liste lors des élections européennes en 2009. "On a fait plus de 16% en 2009" (16,28% au niveau national, ndlr), note t-il.

Pourquoi les qualifier de secte? "Parce qu'ils se comportent comme cela!" répond Daniel Cohn Bendit. "Les dix derniers secrétaires nationaux des verts ne sont plus membres des Verts", lance t-il, adressant ses remontrances à son "très bon copain" Yannick Jadot.

Le chef de file EELV pour les élections européennes du 26 mai ne "mène" pas sa liste comme ce qu'espère Daniel Cohn-Bendit. "La liste n'est pas ouverte" déplore t-il. "Nous, on avait surpris en ouvrant (la liste, ndlr"), parce qu'on était sympas, parce qu'on donnait envie de l'Europe", ajoute t-il encore.

Selon plusieurs sondages récents, la liste EELV de Yannick Jadot est donnée au coude à coude avec celle de la France insoumise entre 7 et 9% des intentions de vote.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.