Damien Abad raille un gouvernement entre "grand recyclage" et "télé-réalité"

Damien Abad raille un gouvernement entre "grand recyclage" et "télé-réalité"
Le chef de file des députés LR Damien Abad, le 29 avril 2020 à l'Assemblée nationale à Paris

, publié le lundi 06 juillet 2020 à 21h46

Le patron des députés LR Damien Abad a raillé un gouvernement entre "grand recyclage" et "télé-réalité", où "les trois-quarts étaient déjà ministres hier", en s'interrogeant sur la capacité du Premier ministre "à changer le cap", dans une interview aux Echos mise en ligne lundi.

"On nous annonçait le grand chamboule-tout, mais c'est plutôt le grand recyclage", a affirmé M. Abad, dont le nom avait fait l'objet de rumeurs sur une possible entrée au gouvernement.

M. Abad, a reconnu "des oeillades et des messages indirects" mais a souligné sa "fidélité" et sa "loyauté" à sa famille politique.

Selon lui, "un gouvernement, ce n'est pas un casting de célébrités médiatiques, cela devrait être une équipe cohérente au service de la Nation".

Tout en disant son "respect" pour Jean Castex qui vient de quitter Les Républicains, et pour ses convictions, M. Abad s'est interrogé "sur sa capacité à les porter au sein d'une majorité avec beaucoup de députés et de ministres venant de la gauche".

Or "il faut changer de cap pour retrouver de la souveraineté sanitaire, de la souveraineté économique et remettre la valeur travail au centre du projet politique. Tout ceci a été abimé", a ajouté M. Abad pour qui "l'électorat de droite attend des actes forts" en matière de réforme des retraites, de baisse des impôts et de politique pénale.

"Ma mission pour l'avenir de la droite est devant moi, pas derrière", a-t-il assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.