Damien Abad (LR) favorable à un dépistage massif avant le déconfinement

Damien Abad (LR) favorable à un dépistage massif avant le déconfinement
Le chef de file LR, Damien Abad, le 3 mars 2020 à l'Assemblée nationale.

, publié le jeudi 02 avril 2020 à 19h16

Chef de file des députés Les Républicains, Damien Abad a estimé qu'un dépistage massif du Covid-19 devait être le critère principal du déconfinement progressif évoqué par Edouard Philippe.

L'idée d'un déconfinement en plusieurs phases a été évoquée par le Premier minisre, Edouard Philippe pour éviter une reprise de l'épidémie de Covid-19. Premières pistes explorées, un déconfinement à la progressivité régie "par régions ou par classes d'âge".


Favorable au principe, le chef de file des députés LR Damien Abad, a expliqué, jeudi 2 avril, qu'il préférerait pour ce faire un dépistage massif de la population. "Je suis favorable à un déconfinement progressif mais qui doit, pour moi, reposer davantage sur les capacités à faire des tests plutôt que par région ou par classe d'âge", a déclaré sur RFI le député de l'Ain.

Beaucoup d'interrogations

"J'ai quelques doutes, quelques réserves sur le déconfinement par régions ou par classes d'âge", a précisé Damien Abad, parce que "ça posera beaucoup d'interrogations pour toutes celles et tous ceux qui sont partis dans d'autres régions de France en résidence secondaire".

"La clé de la sortie du confinement ce sera la capacité à dépister massivement la population", a-t-il insisté en citant l'Allemagne, qui pratique davantage de tests qu'en France. Le Premier ministre Edouard Philippe a jugé "probable" mercredi, devant la mission d'information de l'Assemblée sur la crise sanitaire, que le déconfinement en France ne se fasse pas "en une fois, partout et pour tout le monde", en espérant pouvoir présenter une ébauche de stratégie "dans les jours, la semaine qui viennent".

Il a évoqué l'étude d'un déconfinement "qui serait régionalisé, qui serait sujet à une politique de tests, en fonction, qui sait, de classes d'âge".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.