CSG : l'exécutif victime de sa communication

CSG : l'exécutif victime de sa communication

Gérald Darmanin lors des questions au gouvernement, mardi à l'Assemvlée nationale à Paris.

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 18h37

Depuis le début du mois, une partie des retraités voient leurs pensions baisser. Ce n'est pas une surprise : annoncée par Emmanuel Macron durant la campagne et pointée par ses adversaires - notamment François Fillon - la hausse de 1,7 point de CSG appliquée au 1er janvier touche aussi les aînés, comme prévu par la loi de finances pour 2018 votée en fin d'année dernière. «Solidarité intergénérationnelle», répètent les ministres en riposte aux attaques venant, en majorité, de leur droite.

Hausse de la CSG des retraités : "On demande une solidarité inter-générationnelle", dit Pénicaud pic.twitter.com/6ccbP8zPlD

- BFMTV (@BFMTV) 12 février 2018

Les responsables de la majorité justifient cette hausse par le besoin de compenser deux autres promesses du chef de l'Etat …

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
25 commentaires - CSG : l'exécutif victime de sa communication
  • non

    pas de sa communication, de sa politique de récupération de l'argent donné aux riches sur les pensions des couples retraités
    Le problème n'est pas un problème de forme mais de fond!!!
    Comprenez vous ??
    sinon on va devoir vous réexpliquer

  • Nous allons très vite nous rendre compte de l'incompétence de cette équipe gouvernementale et des ses hauts fonctionnaires de Bercy car d'autres erreurs vont se faire jour. Mais comme pour l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km h, le macron et le philippe emmêlés dans leur ego d'énarques bornés vont persévérer dans leurs erreurs.

  • Déjà avec 1200€ (net ????, hum,..)de retraite c'est pas le Pérou. Mais ce n'est pas1200 net mais bien 1000€...brut avant d'être sucé par la CSG à 3.8% et la CRDS à 0.5%(soit 12 000 brut annuel chacun)!
    A verifier sur le simulateur avec Revenu fiscal de reference de 22096 et 22097 et Taxe habitation de 500 ou 750€.
    cf.Emission politique avec L Wauquiez et Castaner !!

  • Un scandale du jamais vu
    Ce personnage plume les retraités afin de financer ses promesses, donc il peut continuer à promettre pitoyable !

    il ne cassera pas quatre pattes à un canard quoi qu'il en soit.

  • avatar
    SANCTION  (privé) -

    L'augmentation de la CSG est déjà faite alors que la suppression de la taxe d'habitation, qui sera remplacée par une autre taxe, sera étalée sur 3 ans. La suppression de l'ISF est, quant à elle, actée alors que rien n'est fait pour lutter contre l'évasion et la fraude fiscale : 85 milliards annuels. Au contraire, l'évasion et la fraude fiscale sont légalisées par " le droit à l'erreur" dans la déclaration fiscale. Rien, non plus, n'est fait pour lutter contre la fraude sociale : 35 milliards annuels qui annuleraient totalement le déficit de la sécurité sociale et des caisses de retraite...Mais alors comment faire pour convaincre la population du recul de l'âge de la retraite, de la nécésssité de travailler plus longtemps si les caisses ne sont pas déficitaires, déficit dû aux allègements de charges successives et subventions non compensées par l'Etat depuis des décennies et qui n'ont créé aucun emploi, bien au contraire et ont plus que servi à enrichir les acionnaires...

    Vous l'avez élu, assumez maintenant

    2419

    Joli commentaire rien à ajouter SI ... je n'ai pas voté pour ce personnage ! comment des gens censés ont pu ?
    Bien à vous

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]