Crise à Alep : Cécile Duflot, Hervé Mariton et Patrick Mennucci vont partir en Syrie

Crise à Alep : Cécile Duflot, Hervé Mariton et Patrick Mennucci vont partir en Syrie
Cécile Duflot, le 8 octobre 2016, près de Nantes

Orange avec AFP, publié le samedi 10 décembre 2016 à 20h31

Alors que le sort d'Alep fait l'objet des plus vives préoccupations, une délégation de trois élus va se rendre sur le sol syrien, selon des informations révélées ce samedi par Franceinfo. Les députés Patrick Mennucci (Parti socialiste), Cécile Duflot (Europe-Ecologie-Les Verts), et Hervé Mariton (Les Républicains) vont faire un aller-retour de quelques jours en Syrie.

Objectif : "affirmer un soutien à la population". Les trois membres de l'Assemblée nationale vont être accompagnés dans leur visite par le maire d'Alep-Est, Brita Hagi Hasan, qui vient de rejoindre la Syrie après plusieurs jours passés en France. Le maire du 2e arrondissement de PAris, Jacques Boutault, va également se joindre au voyage.


Cette annonce fait écho aux prises de position de Cécile Duflot, qui s'était alarmée de la tragédie humanitaire en cours à Alep, toujours pilonnée par les bombes des armées syrienne et russe. "On ne peut pas laisser la population mourir sans réagir" avait clamé la députée, réclamant la mise en place de cette visite parlementaire.

Sur le même ton, Hervé Mariton a suivi l'appel de l'élue écologiste, affirmant pour sa part que "le monde ne doit pas détourner les yeux". "Il est important que la voix de la France s'exprime. Les moyens des parlementaires sont modestes, mais la symbolique est importante", détaille t-il.

Patrick Mennucci, emboite également le pas, évoquant l'importance d'avoir "une attitude active". "Il est important de montrer que les Syriens ne sont pas abandonnés. C'est un geste de solidarité".

Les trois parlementaires vont faire une escale en Turquie ce dimanche, avant de mettre les pieds en Syrie lundi, où ils doivent, selon Franceinfo, rencontrer des représentants des Nations Unies. Le retour en France est programmé mardi 13 décembre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU