Cris de chèvre à l'Assemblée : François de Rugy veut punir le coupable

Cris de chèvre à l'Assemblée : François de Rugy veut punir le coupable
François de Rugy le 28 juin 2017 à l'Assemblée nationale.

Orange avec AFP, publié le samedi 05 août 2017 à 12h58

Qui a bien pu bêler dans l'Hémicycle lors de l'intervention de la députée En marche ! Alice Thourot jeudi 3 août ? Durant la prise de parole de l'élue de la Drôme, un député a imité le cri de la chèvre.



Le bêlement est à peine audible sur la vidéo, mais de nombreux députés l'ont entendu et dénoncé sur Twitter, de même que le président de l'Assemblée nationale François de Rugy.

Il revient sur l'événement dans les colonnes du Parisien vendredi 4 août, décidé à ne pas laisser l'affaire en rester là. "J'ai bon espoir de tirer rapidement au clair cet épisode inadmissible aux relents misogynes assez nets. Son auteur sera sanctionné comme il le mérite", déclare François de Rugy qui envisage "une exclusion temporaire" ou "une retenue sur indemnités".



"LES FRANÇAIS N'ONT PAS ENVIE DE NOUS ENTENDRE BÊLER OU CAQUETER"

Le candidat malheureux de la primaire à gauche raconte avoir pu visionner les images mais n'est toutefois pas parvenu à identifier l'auteur des cris d'animaux. "Aucun sentiment d'impunité se sera accepté", martèle François de Rugy qui, pour éviter ce type de comportement, entend mener "une réforme de l'Assemblée (...) d'ici la fin de l'année". "Les Français n'ont pas envie de nous entendre bêler ou caqueter", lâche-t-il faisait référence aux caquètements de poules d'un député UMP lors de la prise de parole de la députée Véronique Massoneau en 2013.



Pour le député LREM du Lot et Garonne Olivier Damaisin, c'est du côté du groupe Les Républicains que François de Rugy doit chercher son coupable.

Pour lui, c'est bien de là qu'a jailli le bêlement : "scandaleux pendant l'intervention de ma collègue Alice Thourot un "Républicain"imite la chèvre une honte !", a-t-il écrit sur Twitter.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU