Covid-19 : vers un sursis "d'encore 10 jours" accordé aux maires, selon Martine Aubry

Covid-19 : vers un sursis "d'encore 10 jours" accordé aux maires, selon Martine Aubry
Martine Aubry, à Lille, en juillet 2020

, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 13h45

L'exécutif ne devrait pas annoncer de nouvelles mesures drastiques dans l'immédiat, laissant encore un temps pour observer les effets des mesures déjà prises face à la reprise de l'épidémie de Covid-19.

Les grandes métropoles s'acheminent vers un statu quo dans les mesures prises pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19, le temps d'évaluer leur efficacité, selon plusieurs sources, à quelques heures de la conférence du ministre de la Santé Olivier Véran. Le Premier ministre Jean Castex a rencontré jeudi matin les maires de Paris, Lyon, Lille et Grenoble, tandis qu'Olivier Véran doit tenir son point presse hebdomadaire en fin de journée.


La maire de Lille Martine Aubry a évoqué une situation "extrêmement inquiétante", face à laquelle les autorités se donnent encore quelques jours. "Nous avons demandé au Premier ministre, qui l'a accepté, de nous laisser 15 jours à partir de samedi dernier, c'est-à-dire encore 10 jours, pour vérifier si les mesures qui avaient été prises par le gouvernement, notamment les 22h pour les bars, pour voir si elles portent leurs fruits, c'est-à-dire une réduction du taux d'incidence", a indiqué l'édile nordiste à sa sortie de Matignon.



Si ce n'était pas le cas, "nous serions amenés à reparler avec le Premier ministre de mesures complémentaires. Par exemple la fermeture des bars et des restaurants, que nous ne souhaitons pas aujourd'hui", a-t-elle ajouté.

"Ce soir est encore un peu tôt pour annoncer des modifications de classement des métropoles", a pour sa part indiqué l'entourage du chef du gouvernement Castex: "sauf dégradation très abrupte des indicateurs, on doit laisser un peu de temps entre les premières mesures prises la semaine dernière, entrées en vigueur il y a 4-5jours, et l'observation des effets".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.