Covid-19 : quand Ségolène Royal invoque le général de Gaulle

Covid-19 : quand Ségolène Royal invoque le général de Gaulle
Ségolène Royal, le 23 janvier 2020, à Paris

, publié le mardi 10 novembre 2020 à 09h20

L'ancienne ministre a tancé les décisions du gouvernement quant à la fermeture des commerces non-essentiels, estimant que "rien n'a été prouvé".

Dix jours après le retour du confinement en France face à la pandémie de Covid-19, Ségolène Royal a critiqué les décisions de fermetures des commerces non-essentiels, invoquant au détour d'une phrase le général de Gaulle, dont Emmanuel Macron a commémoré les 50 ans de sa mort, lundi 9 novembre. Invitée de la matinale de RMC-BFMTV mardi 10 novembre, l'ancienne ministre de l'Environnement a écorché la décision de l'exécutif sur les commerces fermés, estimant que "les contraintes sont déjà suffisamment fortes".

"Vous croyez que le général de Gaulle aurait fermé les commerces et les librairies?", a t-elle demandé, avant d'ajouter d'autres anciens chefs d'Etat à sa liste comme Jacques Chirac et François Mitterrand.

"Sur le plan sanitaire, rien n'a été prouvé", affirme t-elle. "Si vous voulez faire adhérer une population en période de crise à des décisions de crise, vous devez expliquer les décisions que vous prenez. Et pas prises dans le secret d'un conseil de défense".

L'ancienne "ambassadrice des pôles" de l'exécutif s'en est pris à la composition de ce "Conseil", régulièrement convoqué par Emmanuel Macron depuis plusieurs mois. "Il y a des gens qui n'auront aucun compte à rendre sur les mauvaises décisions qu'ils prennent. Il y en a aussi des bonnes, mais cette décision, elle est particulièrement mauvaise", estime t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.