Covid-19 : "On est suspendus à la décision d'un seul homme", déplore Laurent Berger

Covid-19 : "On est suspendus à la décision d'un seul homme", déplore Laurent Berger
Laurent Berger, à Paris, en octobre 2020

publié le mercredi 17 mars 2021 à 11h10

Emmanuel Macron doit trancher quant à de nouvelles restrictions face à la montée des cas dans plusieurs régions, notamment l'Île-de-France.

Malgré les concertations menées à Matignon et dans les différents ministères, Emmanuel Macron reste le grand maître à bord en vue des "décisions" à venir face à la progression de cas de Covid-19 dans le pays.


Un an jour pour jour après le premier confinement, le chef de l'Etat est appelé à trancher sur la question d'une nouvelle mise sous cloche de certaines zones du pays, particulièrement touchées.  "On est suspendus à la décision d'un seul homme, ça pose une difficulté", déplore Laurent Berger, à l'antenne France Inter, mercredi 17 mars.

"Vu l'état de la situation, un peu plus de partage de la décision, ce ne serait pas inintéressant", ajoute t-il. "On va tous attendre l'allocution pour savoir comment les choses vont être traitées", regrette le secrétaire général de la CFDT, appelant à faire appel aux représentants de la Nation. "On est un pays où il y a un Parlement", a-t-il rappelé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.